6ème édition de la coupe “Mama Cho” : Le club Ilimi sacré meilleur club de la compétition

Sport

La 6ème édition de la coupe “Mama Cho” s’est déroulée du 21 au 23 août 2022 au palais du 29 Juillet. Cette messe du taekwondo nigérien a été organisée par la famille Amadou Tidjani dit maitre “Cho” champion d’Afrique et son fils Maharana Amadou Tidjani champion d’Afrique en partenariat avec la Fédération Nigérienne de Taekwondo. Dans la section ‘’Poomsae’’ 49 athlètes issus de 27 clubs différents ont compéti et 371 athlètes issus de 73 clubs se sont mesurés sur le tatami pour décrocher des médailles. Cette initiative a le mérite de faire la promotion du taekwondo à la base.

Pour la marraine de la compétition, Mme Soumana Sanda Azara, cette 6ème éditions de la coupe “Maman Cho” a donné la possibilité aux athlètes nigériens de rivaliser de talents, de fraterniser pendant ces grandes vacances. Elle a également ajouté que, cette édition rend hommage aux grands maîtres, pionniers et acteurs clés de cette discipline (taekwondo) au Niger et dont ‘’Maître Cho’’ en fait partie et en est le promoteur de ce grand événement annuel.

«La présente édition intervient juste après le sacre de nos athlètes engagés au championnat d’Afrique à Kigali au mois de juillet dernier. Championnat au cours duquel, vos serviteurs ‘’Maitre Cho’’ et ‘’Maharana’’ ont décroché deux médailles en or, couronnant ainsi une carrière sportive riche et très productive pour le Niger en général et le Taekwondo en particulier», a souligné la marraine de la compétition.

Par ailleurs, elle a tenu à féliciter la forte mobilisation et la parfaite organisation de ce grand rendez-vous du taekwondo. Mme Soumana Sanda Azara a aussi exprimé sa gratitude au promoteur Maître Cho, au comité d’organisation, aux arbitres, aux responsables des clubs, aux athlètes, aux parents d’élèves et à la presse pour leur participation et leur contribution à la réussite de cet événement.

Dans la section de ‘’poomsae’’ le nombre d’athlètes inscrits est de 49 venus de 27 clubs différents, dont 7 athlètes de moins de 12 ans. Parmi les cadets de 12 à 14 ans, 9 athlètes dont 6 hommes et 3 femmes ; 6 athlètes Juniors hommes dont l’âge est compris entre 15 à 17 ans. Quant aux Séniors, 11 athlètes hommes de moins de 30 ans ; 6 athlètes de moins de 40 ans; 4 athlètes de moins de 50ans ; 2 athlètes de 60 ans et 4 athlètes femmes de moins de 30 ans.

Au total, 371 athlètes se sont inscrits pour s’affronter sur le tatami. 37 athlètes dans la catégorie de -27 kg dont 30 hommes et 7 femmes. 80 cadets se sont affrontés dont 30 athlètes de -33kg, 11 athlètes de -37 kg et 11 athlètes de -41kg dans la section hommes.

Dans la section femmes 5 athlètes de -29kg, 7 athlètes de -33kg, 5 athlètes de -37kg et 9 athlètes de -41kg ont compéti. 71 juniors hommes ont combattu dont 32 athlètes de -45kg, 13 athlètes de -48 et 26 athlètes de -51kg.

172 Séniors ont été éliminés par catégories dans la section hommes : 8 athlètes de +80kg, 31 athlètes de -54kg, 24 athlètes de -58kg, 21 athlètes de -63kg, 15 athlètes de -68, 11 athlètes de -74kg et 7 athlètes de -80kg. Dans la section femmes 55 combattantes dont 13 athlètes de +67 kg ; 15 athlètes de -46kg, 12 athlètes de -49kg, 9 athlètes de -57kg et en fin 6 athlètes de -67kg.

A la fin des combats, les invités d’honneurs ont procédé à la remise des médailles aux 4 premiers des différentes catégories ; une coupe pour les meilleurs combattants de toutes les catégories et enfin un trophée pour les trois (3) meilleurs clubs de la compétition dont la première place est revenue au club (Ilimi) la deuxième place au club de la Garde Nationale du Niger  (GNN) et la troisième place au club (Alitkan).

Assad Hamadou(Stagiaire)