A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit plusieurs personnalités

Audiences

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Mohamed Bazoum, a reçu vendredi 1er Avril 2022 plusieurs personnalités. C’est ainsi que le Chef de l’Etat s’est entretenu avec le commissaire de l’union Africaine au développement économique, au commerce, au touriste, à l’industrie et aux minerais, M.Albert Mouchanga. Cette audience s’est déroulée en présence de la ministre de l’industrie et de l’entreprenariat des jeunes, Mme Gourouza Magagi  Salamatou.

A leur sortie d’audience,  le commissaire de l’union Africaine au développement économique, au commerce, au touriste, à l’industrie et aux minerais  a déclaré qu’il est venu informer le Président de la République de l’état d’avancement des préparatifs du Sommet de l’union Africaine. « Le Président de la République était  très heureux  du niveau de préparation et il nous a assuré qu’il allait faire tout ce qui est en son pouvoir pour contacter  les autres chefs d’Etat afin d’avoir une très grande participation lors du sommet de l’union africaine  qui aura lieu en novembre prochain», a-t-il dit.

Le Président de la République a ensuite reçu l’ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger, SE. Dr Myriam Bacquelaine, accompagnée par l’Envoyé spécial pour le sahel, M. Bart De Groof. A l’issue de cet entretien, l’ambassadeur du Royaume  de Belgique a indiqué qu’elle est  venue  présenter l’Envoyé spécial pour le sahel, en mission de travail au Niger au chef de l’Etat. « Nous avons fait le point de la  mission de l’envoyé spécial pour le sahel dans les 5 pays du G5 Sahel. Nous avons aussi  échangé autour de la situation sécuritaire qui prévaut dans la région notamment  au Mali et  au Burkina Fasso et  sur les risques que cela  représente pour le Niger», a-t-elle précisé.

SE. Dr Myriam Bacquelaine a déclaré avoir aussi  abordé de  la coopération entre le Niger et la Belgique. «  Nous avons longuement discuté du projet que nous allons entreprendre à la demande du gouvernement nigérien notamment la construction d’un camp militaire à Torodi pour sécuriser cette région en tant  que  partie  des trois frontières. Nous avons partagé l’évolution de nos discussions avec les partenaires nigériens sur ce projet de défense entre le Niger et la Belgique», a-t-elle confié.

«Nous voulons aussi greffer un projet plus  civil, un projet de renforcement des autorités locales et en particulier un renforcement du retour de l’Etat en terme de service au  public au niveau de la santé, de l’éducation. Nous savons que le président de la République  accorde une grande importance à l’éducation en particulier à l’éducation des filles et  si on sécurise la région, ce  projet sera une belle utilité de renforcer les services au public et d’impliquer au maximum la jeunesse », a ajouté  SE. Dr Myriam Bacquelaine.   

De son coté, l’Envoyé spécial pour le Sahel, M. Bart De Groof a souligné qu’au cours de cet entretien, «nous avions mis l’accent sur  les excellentes relations qui existent depuis longtemps entre nos deux pays dans plusieurs aspects notamment dans la défense et la coopération», a-t-il indiqué. 

M. Bart De Groof  a confié avoir également  discuté avec le chef de l’Etat sur des projets concrets en collaboration étroite avec la partie nigérienne dans cette région assez problématique à l’insécurité.

Enfin, le chef de l’Etat s’est entretenu avec la Co-présidente Afrique de la Fédération Universelle de la Paix (UPF), Mme Katherine Rigney. Cette audience s’est déroulée en présence de l’ancien Président de l’Assemblée Nationale, M. Ousseini Tinni.

A l’issue de l’audience, Mme Katherine Rigney  a précisé que le but de cette  rencontre avec le Président de la République  était juste pour remercier encore le Niger pour le sommet continental de la fédération pour la paix universelle tenu en 2019 au Niger. «Nous avons  renouvelé notre détermination à aider le Niger dans les domaines qui nous sommes spécial», a déclaré Mme Katherine Rigney.  

Par Yacine Hassane(onep)