Assemblée Nationale : Clôture de la première session ordinaire au titre de l’année 2021

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Après quatre-vingt dix jours d’intenses activités et de débats (soit du 07-04-2021 au 05-07-2021), les travaux de la première Session ordinaire de l’Assemblée Nationale au titre de l’année 2021, dite session des lois, ont pris fin, hier matin à l’hémicycle Place de la Concertation, sous la présidence de M. Seini Oumarou. La cérémonie de clôture a enregistré la présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, des présidents des Institutions de la République, des députés nationaux, des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique et des Organisations Internationales ainsi que des chefs coutumiers et religieux.

La cérémonie de clôture de la session a débuté par l’exécution de l’hymne national (La Nigérienne) par la fanfare de la Garde Nationale du Niger et l’appel nominatif des députés par le secrétaire parlementaire, M. Abdou Boubacar.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le président de l’Assemblée Nationale a déclaré qu’au cours de cette session, les parlementaires ont pu parachever la mise en place des organes et instances de leur Institution avant de se pencher sur la Haute Cour de Justice, une institution qui est auprès de l’Assemblée Nationale, dont le constituant a demandé l’installation dès la première session ordinaire de chaque législature, comme pour rappeler à chacun la place éminente que cette Cour occupe dans l’architecture institutionnelle du pays. M. Seini Oumarou a aussi évoqué le déplacement du Chef de l’Etat dans la région de Diffa, précisément à Baroua. Dans le contexte actuel, le président de l’Assemblée Nationale a qualifié ce déplacement du Président de la République d’un acte courageux, bravant insécurité et intempéries.

Le président du parlement a aussi invité ses collègues députés à profiter de l’intersession pour aller à la rencontre de leurs concitoyens, leur restituer ce qu’ils font à l’hémicycle en leurs noms. «Soyez aussi à leur écoute, peut-être que de vos contacts jailliront les idées qui, plus tard, se transformeront en règles de droit à travers des propositions de loi», a-t-il lancé aux élus nationaux.

Au plan législatif M. Seini Oumarou a estimé que la moisson de cette session aura été assez modeste, sans doute en raison du contexte d’installation de toutes les institutions de l’Etat après les élections générales. Toutefois, a-t-il précisé, une quinzaine de projets de texte ont été adoptés pendant que deux propositions de loi étaient déposées et soumises à l’avis préalable du gouvernement.

En ce qui concerne le contrôle de l’action gouvernementale, le président de l’Assemblée Nationale a affirmé que, le point d’orgue de la première session aura été la Déclaration de Politique Générale (DPG) du gouvernement présentée par le Premier ministre, Chef du Gouvernement devant le parlement. Pour M. Seini Oumarou, ce fut un important rendez-vous républicain dont le premier mérite a été de rappeler aux Nigériens, le  choix fait par le pays d’une architecture institutionnelle basée sur un équilibre stable des pouvoirs publics.

(L’intégralité du discours prononcé par le président de l’Assemblée Nationale sera publié dans notre prochaine parution).

Seini Seydou Zakaria(onep)