Atelier de formation des acteurs de la société civile et des médias : Promouvoir des pratiques saines dans la gestion des marchés publics

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Du 19 au 20 novembre, l’Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) a lancé une session de formation destinée aux acteurs de la société civile et des médias. C’est le Conseiller Spécial du Premier ministre, M. Sadelher Malik qui a procédé au lancement de ladite session. Cette cérémonie consacre le lancement d’une série de formations au profit des acteurs de la société civile et des médias de toutes les régions de notre pays sur la thématique de l’audit des marchés publics.

Il est attendu que les participants à la formation puissent avoir des connaissances et les bases solides qui leur permettent de faire leur travail de structures de veille. La formation a abordé les différentes facettes de l’audit des marchés publics. Elle a pour objectif de renforcer le degré de compréhension du mécanisme d’audit. De manière plus pratique, il s’agit d’outiller les participants sur l’audit des marchés publics en leur donnant les rudiments indispensables à la compréhension de cette thématique importante du fait de ses procédures.

En tant qu’acteurs publics, la société civile et les médias ont un grand rôle à jouer dans la promotion de la bonne gouvernance et en cela leur apport dans le cadre du développement socio-économique du pays est inestimable. L’idéal qu’ils poursuivent est en parfaite cohérence avec les principes qui régissent le domaine des marchés publics. En effet, l’efficacité du système des marchés publics est une donnée fondamentale et représente un gage indispensable pour la mise en œuvre réussie des projets et programmes de développement d’un pays.

A l’ouverture des travaux, le Conseiller Spécial du Premier ministre a salué cette initiative de l’Agence de Régulation des Marchés Publics qui, ayant clairement perçu les enjeux de l’audit face à une mauvaise perception de la question, a décidé de renforcer les compétences des acteurs des médias et de la société civile. «Cette initiative louable traduit, sans nul doute, l’intérêt que l’ARMP accorde à la formation des acteurs publics en vue de promouvoir des pratiques saines dans la gestion des marchés», a-t-il déclaré. Pour M. Sadelher Malik, cet atelier contribuera à donner aux participants l’opportunité d’être suffisamment outillés sur la thématique retenue. 

Le Conseiller Spécial du Premier ministre a aussi rappelé que les médias tout comme les organisations de la société civile contribuent au renforcement de la démocratie en apportant une contribution indispensable au processus de développement. «Dès lors, vous êtes appelés à vous approprier davantage les fondements de l’audit des marchés publics», leur a-t-il dit. Le Conseiller spécial du Premier ministre a indiqué que les fonds publics constituent un volet important du financement des actions de développement économique et social de notre pays dont l’exécution se fait à travers les marchés publics. «En votre qualité d’acteurs publics, il est important que vous vous appropriiez le mécanisme et les principes de l’audit des marchés publics», a-t-il dit à l’endroit des participants.

Notons que l’Agence de Régulation des Marchés Publics est un dispositif de bonne gouvernance qui a pour mission fondamentale d’assurer la régulation du système national de passation des marchés publics et des délégations de service public. Autrement dit, l’ARMP assure la régulation, le suivi et l’évaluation des marchés publics et des délégations de service public.  Pour ce faire, elle œuvre pour garantir le respect des principes cardinaux en matière de passation des marchés publics que sont l’économie et l’efficacité du processus d’acquisition des marchés publics, le libre accès à la commande publique, l’égalité de traitement des candidats et la reconnaissance mutuelle et la transparence des procédures.

 Mamane Abdoulaye(onep)