Cérémonie de passation de commandement : Le Général de corps d’Armée Lawel Chékou Koré prend officiellement le Commandement de la Gendarmerie Nationale

Société

Le Camp supérieur de la Gendarmerie Nationale a abrité hier dans la matinée, la cérémonie officielle de passation de commandement au sein de ce Corps d’Armes. Au terme de la cérémonie présidée par le ministre de la Défense Nationale, M. Alkassoum Indattou, le Général de corps d’Armée Lawel Chékou Koré prend officiellement le commandement de la Gendarmerie Nationale. Pour son 2ème passage à la tête de la Gendarmerie, il remplace le Général de Brigade Salifou Wakasso qui a présidé aux destinées du corps du 12 janvier 2018 au 1er décembre 2021.

Le Haut-Commandant entrant est bien connu dans son travail professionnel tant à l`intérieur qu`à l`extérieur des frontières du Niger et du continent. Ce Général 4 étoiles apprécié pour sa polyvalence et sa capacité d’adaptation était jusqu`à sa nomination, le Directeur Général de la Documentation et de la sécurité extérieure (DGDSE). Il reprend pour la seconde fois de sa carrière la tête de la Gendarmerie Nationale qu’il a occupé, après avoir assumé les fonctions de Haut-Commandant en Second du même Corps. Le Général Lawel Chékou Koré a successivement gravi tous les grades jusqu’à celui de Général de corps d’Armée.

Le Général Lawel Chékou Koré, aujourd’hui titulaire d’un Doctorat en sciences juridiques-option relations internationales obtenu à l’Université Paris Descartes avec la mention très honorable, fut d’abord Directeur de la Gendarmerie et de la justice militaire, Haut-commissaire à la restauration de la paix avec rang de ministre et Gouverneur de la région de Tillabéry. Apres son premier passage à la tête du commandement de la Gendarmerie, il a successivement occupé les fonctions de président de la Commission nationale de lutte contre la délinquance économique-fiscale et financière au Niger, Directeur de la coopération militaire au ministère des Affaires Etrangères et enfin président de la Haute autorité à la réconciliation nationale et à la consolidation de la démocratie avec rang de ministre.

Le nouveau Haut-Commandant de la Gendarmerie Nationale a représenté avec brio le Niger dans plusieurs missions extérieures mises en place par l’Organisation des Nations Unies, en témoignent les sept (7) médailles qui lui ont été décernées par cette organisation internationale dans le cadre de ses missions au Burundi et en République de Côte d’Ivoire (ONUB et ONUCI). Il a occupé le poste de coordinateur régional de la coordination de Bujumbura dans le cadre de l’Opération des Nations Unies au Burundi (ONUB), avant de s’illustrer au niveau de plusieurs postes de la Police des Nations Unies, UNPOL. Dans cette unité spéciale de l’ONU, il a été successivement Officier chargé de la sécurité et du désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) au quartier général secteur ouest de la Police des Nations Unies (UNPOL) à Daloa en République de Côte d’Ivoire. Il a aussi été, toujours au sein de UNPOL, Adjoint au Chef des Opérations, Adjoint au Général commandant le secteur Est de UNPOL/ONUCI et  Chef de la cellule enquêtes internes et droits de l’homme de UNPOL/ONUCI.

Le Général de corps d’Armée Lawel Chékou Koré est également détenteur de plusieurs diplômes militaires obtenus en Afrique, en Europe et au sein de la Mission des Nations Unies au Burundi. Il est en outre cité à plusieurs reprises dans l’ordre du mérite du Niger et l’ordre national du Niger. Le Haut-Commandant entrant de la Gendarmerie Nationale est élevé au grade d’Officier de la légion d’honneur française et détient la Médaille d’or de la défense nationale française avec étoile de bronze.

Le Nouveau patron de la Gendarmerie Nationale est avant tout un pur produit de l’enseignement public universitaire au Niger. Il a intégré la première année de l’université Abdou Moumouni Dioffo de Niamey et l’a quitté avec une maitrise en droit privé, avant de poursuivre plus tard des études de Master 2 en droit international-option sécurité et défense à l’Université Panthéon-Assas Paris 2. Son livre «La rébellion touareg au Niger raisons de persistance et tentatives de solution» édité par les éditions l’Harmattan dans la collection Affaires stratégiques est en quelques années une référence pour les chercheurs sur les thématiques de la promotion de la paix et la consolidation de la cohésion sociale. Cette étude consignée dans le livre a reçu le premier prix des éditions de l’Harmattan en 2009 à Paris au Collège interarmées de Défense, communément appelé ‘’Ecole de guerre’’.

La cérémonie de passation de Commandement se passe dans un contexte où la Gendarmerie Nationale, aux côtés des autres forces de Défense et de Sécurité, se bat sur plusieurs fronts contre le terrorisme et le grand banditisme. Elle s’est déroulée en présence de plusieurs hauts gradés de la Gendarmerie et du commandement militaire, ainsi que celle des collaborateurs et membres de la famille du Haut Commandant entrant et de son prédécesseur.

 Souleymane Yahaya(onep)