Cérémonie de réception d’un don de l’OOAS : Un Laboratoire mobile complet pour renforcer les capacités du CERMES

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le représentant du ministre de la Santé publique, de la population et des affaires sociales Dr Saley Daouda, a réceptionné hier matin à Niamey, un laboratoire mobile, don de l’Organisation ouest africaine de la santé (OOAS). D’une valeur de 135.117.250 FCFA, ce don constitué essentiellement d’un véhicule support climatisé 4×4 types hilux, d’une cellule laboratoire changeable en cas de panne du véhicule, deux sièges mobiles permettant de travailler dans le laboratoire, des équipements électriques avec des prises au standard européen pouvant être alimentées soit par un groupe électrogène soit par le réseau électrique existant localement, une paillasse, un lavabo et des réservoirs d’eaux, un réfrigérateur/congélateur, un incubateur, un microscope, une centrifugeuse, une hotte à flux laminaire qui permet la manipulation sécurisée et protégée même pour la virologie et d’autres accessoires. Cet équipement va renforcer la qualité de la prise en charge des épidémies à tous les niveaux de la pyramide sanitaire en permettant de réaliser des diagnostics sur place.

En réceptionnant ce don, le représentant du ministre de la Santé s’est réjoui de la qualité de la coopération avec l’Organisation Africain de la Santé (OOAS), une coopération qui se porte bien et qui ne fait que s’intensifier. Il a indiqué que le Niger apprécie hautement l’OOAS dans le cadre de l’amélioration de la santé de la population. Dr. Saley Daouda a rappelé que l’OOAS a déjà doté le CERMES d’une ambulance médicalisée et de matériel de laboratoire dont entre autres des congélateurs de moins de 80 et moins de 20 degrés, un lecteur d’élysa, une centrifugeuse, des réactifs et consommables pour test covid-19. Pour le représentant du ministre de la Santé publique, cet appui en laboratoire mobile cadre parfaitement avec les objectifs du programme de renaissance acte 3 du gouvernement de la 7ème république qui privilégie les interventions visant l’amélioration de la santé de la population en général et celles visant à lutter contre les épidémies en particulier.

Pour sa part, le Secrétaire général du ministère de la Santé, point focal OOAS,

 M. Ranaou Abaché, a précisé que l’OOAS est l’institution spécialisée de la CEDEAO en matière de santé, dont la mission première est d’offrir le niveau le plus élevé en matière de prestations de soins de santé aux populations de la sous-région sur la base de l’harmonisation des politiques des Etats membres, de la mise en commun des ressources et de la coopération entre les Etats membres et les pays tiers en vue de trouver collectivement et stratégiquement des solutions aux problèmes de santé de la communauté. Il a ensuite souligné que l’avènement de ce dispositif permettra au ministère de la Santé publique, de la population et des affaires sociales de pouvoir réaliser des tests diagnostics en toutes circonstances dans un contexte d’émergence et de réémergences des épidémies. Aussi ajoute-t-il, c’est un laboratoire capable de faire toutes les analyses bactériologiques, tout ce qui est possible au niveau d’un laboratoire fixe.

La directrice générale du Centre de recherche médicale et sanitaire (CERMES), Pr Sabo Haoua, a rappelé que le CERMES est un établissement public à caractère scientifique et technique qui a quatre missions principales que sont la mission de santé publique, une mission de formation, de recherche et d’expertise. A cet effet, le CERMES est doté d’un certain nombre d’outils pour mieux conduire ses missions. Pr Sabo Haoua a souligné qu’il existe au sein du CERMES des unités de recherches notamment une unité de bactériologie, de virologie, de paludologie et entomologie médicale et une unité d’épidémiologie santé, environnement et climat. Il abrite aussi, ajoute-t-elle, des laboratoires nationaux de référence dont les LNR méningites, choléra, diphtérie, coqueluche, grippe, géohelminthes et bilharziose, polio environnement, fièvres hémorragiques et arboviroses. La DG du CERMES a enfin noté que ce laboratoire mobile est un outil est très important pour le CERMES qui, lui permettra aussi d’effectuer des analyses à l’intérieur du pays.

 Farida Ibrahim Assoumane(onep)