Championnat scolaire de la Fédération Nigérienne de Badminton : Faire découvrir la discipline et créer une émulation autour

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

La Fédération Nigérienne de Badminton a organisé, le samedi 13 mars dernier, un championnat scolaire à l’Académie des Arts martiaux de Niamey. Ce championnat qui a regroupé près de 18 établissements scolaires vise à détecter des jeunes talents dans cette spécialité sportive peu connue du commun des nigériens. Plusieurs invités ont pris part à cette rencontre, dont des présidents de plusieurs fédérations et associations sportives, des cadres du Ministère de la Jeunesse et des Sports, des représentants des partenaires et des sponsors, etc.

Au cours de ce championnat, les athlètes ‘’badistes’’ nigériens des différentes catégories, à savoir les moins de 12 ans, les moins de 14 ans et les moins de 18 ans, ont égayé le public tout en jouant dans les règles de l’art. Les jeunes ‘’badistes’’ ont disputé les meilleures places dans un esprit de fair-play.

A l’issue des confrontations entre les finalistes dans les différentes disciplines, notamment le simple-hommes, le simple-femmes, le double-hommes et le double-femmes, les vainqueurs (1er et 2ème de toutes les catégories et disciplines) ont été récompensés.

S’agissant des classements par catégories et disciplines, c’est Djamila Boubacar qui occupe la 1ère place suivie de Lariatou Adam dans la discipline simple-dames. Catégorie (U 14) double-hommes, c’est Ibrahim Ali qui a remporté la 1ère place suivi de Amadou Ibrahim. Simple-hommes Issoufou Amadou 1er et Soumaila A. Fataou 2ème. En Double Hommes moins de 18 ans, Mamane Djafarou 1er suivi de Abdoulaye Ibrahim. En Double-Femmes Charifa Tinni 1ère et Fatouma Ali 2ème.

Peu après les matches entre les badistes, le président de la Fédération Nigérienne de Badminton (FENIBAD) a précisé que la FENIBAD se réjouit de la tenue de ce championnat de badminton. Ainsi, M. Abdoulaye Hassane Issoufou a rappelé que le contexte difficile marqué par la rareté des ressources financières et la crise sanitaire liée à la COVID-19 a mis à rude épreuve les associations sportives dont celle de Badminton. «Grâce à l’engagement et la détermination de notre équipe et le soutien sans faille de nos partenaires notre fédération a, malgré ces conditions, développé une certaine résilience qui lui a permis de mener plusieurs actions», a expliqué le président de la FENIBAD, avant de remercier le ministère de tutelle, les collaborateurs de la FENIBAD, ainsi que les partenaires sponsors pour leurs accompagnements, etc.

Rappelons que ce championnat scolaire intervient après une série d’activités de formation en badminton, menées en début de cette année, par la FENIBAD dans les régions de Dosso, de Maradi, de Tahoua, de Tillaberi et de Zinder au profit des enseignants d’Education Physique et Sportive.

 Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)