Clôture du 1er Forum des investisseurs pakistanais au Niger : Le Président Mohamed Bazoum promet de suivre et de faire aboutir les conclusions de la rencontre

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Débutés le jeudi 16 septembre 2021, les travaux du forum des investisseurs pakistanais au Niger ont pris fin, hier dimanche 18 septembre, au Centre de conférence International Mahatma Gandhi de Niamey. C’est le Président de la République, Chef de l’Etat, M. Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie de clôture de cette rencontre d’échanges économiques et d’affaires entre le Niger et le Pakistan. L’on notait la présence à cette cérémonie du Premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou et de nombreux invités de marque.

Plus de 700 personnes dont quatre-vingt (80) investisseurs pakistanais avec à leur tête leur ministre fédéral aux Affaires religieuses et de l’Harmonie inter-religieuse, M. Noor-ul-Haq Qadri, 400 entrepreneurs nigériens ont, durant trois jours, mené près de 200 échanges commerciaux et d’affaires qui ont abouti à d’importantes conclusions dont des accords de création d’entreprises, de reprise ou réhabilitation de certaines entreprises et sociétés déjà existantes ainsi que des échanges commerciaux entre le Niger et le Pakistan. Ces accords concernent de nombreux secteurs socioéconomiques que le Niger entend promouvoir. Après avoir pris connaissance de ces ‘‘excellents résultats gagnant-gagnant’’ aussi bien pour le Niger que pour le Pakistan, le Président Mohamed Bazoum a présagé que le forum de Niamey sera porteur de résultats profitables aux deux pays et s’est engagé à suivre, de très près, en vue de faire aboutir ces avancées qui renforcent les bonnes relations de coopération entre le Niger et le Pakistan et qui permettront au Niger d’être la porte d’entrée du Pakistan en Afrique, comme le stipule le thème dudit forum.

Après trois (3) journées d’échanges, la partie nigérienne et celle pakistanaise se sont entendues sur la création d’une zone d’échange économique spéciale à Sadoré; la mise en œuvre d’un projet de création d’une usine de fabrication de fer à béton par le recyclage de la ferraille par une entreprise pakistanaise, le projet d’assemblage et montage de tracteurs ; un projet de création d’une entreprise de fabrication d’engrais. A cela s’ajoutent 57 intentions de collaborations et d’assistances techniques par des entreprises pakistanaises au profit d’entreprises nigériennes. Au regard des résultats auxquels est parvenue la rencontre, le Chef de l’Etat Mohamed Bazoum s’est dit ‘‘ totalement conforté’. «Ces projets qui sont esquissés sont des projets qui vont donner d’excellents résultats», a-t-il estimé. Le Président Mohamed Bazoum a rassuré les participants au forum de son engagement à soutenir toutes ces intentions qui sont exprimées à travers le relevé des conclusions. «Je mettrai un point d’honneur en suivant personnellement ce qui va se faire de façon que tout cela aboutisse pour le plus grand bonheur du peuple du Niger», a promis M. Mohamed Bazoum.

Le ministre pakistanais s’est lui réjoui des bons résultats obtenus suite à ce forum et a loué les ‘‘bonnes relations de coopération existant entre le Pakistan et le Niger’’. M Qadri a aussi rassuré que les engagements pris à Niamey par la partie pakistanaise seront honorés dans l’intérêt des deux parties. Il a saisi l’occasion pour inviter les hommes d’affaires et  investisseurs de son pays à saisir l’opportunité que leur offre le Niger pour l’installation de leurs industries et autres sociétés. Le ministre pakistanais a par la même occasion rassuré les opérateurs économiques nigériens sur la possibilité qui leur est offerte par son pays pour qu’ils puissent bénéficier de facilités d’affaires et d’investissements au Pakistan.

Pour sa part, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Entreprenariat des jeunes, M. Moctar Gado Sabo a décliné les nombreux ‘‘résultats positifs’’ que les trois jours de travaux ont permis d’atteindre’’. Tout en se félicitant de la bonne tenue dudit forum, le ministre Gado Sabo a émis le vœu de voir que, très bientôt, tout ce qui est convenu et retenu à Niamey soit mis en œuvre et exécuté. «Mon département ministériel ne ménagera aucun effort pour assurer le suivi des recommandations de ce forum et créer les conditions de la concrétisation des projets de partenariat envisagés entre les entreprises pakistanaises et nigériennes», a-t-il.

Auparavant, le président de la Chambre de Commerce d’Industrie du Niger (CCIN), M. Moussa Sidi Mohamed a  noté que le Niger est prêt pour conforter les femmes et hommes d’affaires dans leurs ambitions. «Les dernières réformes portées par nos plus hautes autorités nous autorisent à dire que nous disposons aujourd’hui d’un cadre réglementaire propice à l’investissement, un marché attrayant et des acteurs de plus en plus nombreux et avisés. Les chefs d’entreprises nigériens se tiennent à la disposition de leurs frères investisseurs du Pakistan pour entamer, poursuivre ou conclure des échanges en vue d’aboutir à des projets concrets viables et à forts impacts pour nos deux pays» a assuré M. Moussa Sidi Mohamed, Président de la CCIN.

Plusieurs entreprises et société seront créées, reprises ou réhabilitées, suite au forum de Niamey

Les 700 participants au forum d’investisseurs pakistanais au Niger ont notamment évoqué les opportunités, les défis et orientations stratégiques, le cadre général d’investissement au Niger, le support et la facilitation des investissements pakistanais au Niger et les investissements dans le domaine de l’industrie légère. Les participants à ce forum ont également suivi des présentations sur la promotion de l’entreprenariat des jeunes, les axes stratégiques de la coopération entre les deux pays, les investissements dans les domaines de la santé, de l’agriculture, de l’élevage et de l’éducation. Les domaines d’intervention des investisseurs pakistanais au Niger concernent des secteurs divers que sont l’agro-industrie, l’agriculture, les produits pharmaceutiques, l’éducation, la santé, la production d’habillement et de chaussures et bien d’autres, indique-t-on. Parmi, les conclusions de ce forum, il ya l’idée de nouer des partenariats, notamment et précisément sur le projet de relance de fabrication de produits pharmaceutiques au Niger par la reprise de la Société Nigérienne des Industries Pharmaceutiques (SONIPHAR) ; la création d’une unité de production du fer à béton par le recyclage de la ferraille ; la mise en place d’une unité de montage et d’assemblage de tracteurs et motocycles, le projet de modernisation de la Société du Riz du Niger ; la redynamisation de la filière Textile au Niger. Par ailleurs, les chaines de valeur des produits agro sylvo- pastoraux seront davantage connues et promues auprès de potentiels investisseurs nationaux, régionaux et internationaux, indique-t-on. A travers ce forum, le Niger veut attirer les investissements pakistanais dans son secteur industriel, mais aussi profiter de l’expérience de ce pays dans le même secteur, et par extension, dans les domaines de l’agro-industriel, de la production alimentaire, de la santé ou encore de l’entreprenariat des jeunes.

 Mahamadou Diallo(onep)