Déclaration de la Fédération Syndicale Mondiale : 1er Septembre, journée d’actions des syndicaux pour la paix

Société

La Fédération Syndicale Mondiale a rendu publique, hier jeudi 1er septembre, une déclaration sur la commémoration de la journée d’action des syndicats pour la paix. Dans son allocution, le président de ladite fédération, M. Ibrahim Hamada, appelle tous les syndicats de classe à organiser des actions de mobilisations anti-guerre et anti-impérialistes pour la défense de la paix et de la coopération des

peuples.  

En prenant la parole, le président de la Fédération Syndicale Mondiale a rappelé que la Journée mondiale d’action de cette année, revêt une importance particulière compte tenu des immenses dangers et menaces pesant sur les peuples et leur droit de vivre en paix, qui se sont dangereusement intensifiées, comme l’a démontré le conflit des États-Unis, l’OTAN et l’UE avec la Russie, l’invasion de l’Ukraine par la Russie et la guerre impérialiste qui dure depuis 6 mois déjà, ainsi que la confrontation américano-chinoise.

En effet, pour le président de la fédération, le monde fait face à une phase d’extrême intensification des antagonismes politiques, économiques et militaires pour le contrôle et l’exploitation des ressources économiques de notre planète. Les peuples payent le prix de l’antagonisme impérialiste avec la mort, les vagues de réfugiés et la détérioration de leurs conditions de vie et de travail.

« La paix mondiale ne peut être protégée par la militarisation ou par le patronage de toutes sortes d’idéologies fascistes et nationalistes d’extrême droite. La paix mondiale ne peut reposer sur des sanctions et des guerres économiques. Ceux qui, par principe, défendent les droits des peuples, le droit des peuples à vivre en paix, se battent contre les exploiteurs et les oppresseurs des peuples, pour l’élimination des causes des guerres impérialistes, le désengagement et le démantèlement de l’OTAN et de toutes les coalitions militaires, l’abolition des armes nucléaires et le respect de l’indépendance et de la souveraineté de tous les pays » a-t-il indiqué.

Ainsi, à l’occasion du 1er septembre, journée mondiale d’action des syndicats pour la paix, la FSM appelle tous les syndicats de classe à organiser des actions et des mobilisations anti-guerre et anti-impérialistes pour la défense de la paix et la coopération des peuples, contre les guerres impérialistes et contre le militarisme et la militarisation des relations internationales, contre les pratiques impérialistes de sanctions, de blocus et de guerres économiques.

La FSM appelle les travailleurs à s’organiser aussi massivement que possible, à rejoindre, soutenir et renforcer les syndicats de classe afin que leurs luttes deviennent plus décisives et efficaces pour ainsi renverser le système mondial d’exploitation dirigé par les capitaux financiers internationaux et les forces et corrélations impérialistes pour une autre voie de développement mondial.

Auparavant, un témoignage de satisfaction a été décerné par le président de la fédération au camarade député Abdou Issaka, membre du présidium de la FSM, pour service rendu à la fédération.

Par Rachida Abdou Ibrahim(onep)