Dosso/Agriculture : Fin de la rencontre d’élaboration du plan d’actions 2021-2025 de l’initiative 3N

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Après cinq jours de travaux, la rencontre de développement des programmes opérationnels des ministères et institutions intervenant dans le processus d’élaboration des plans d’actions 2021-2025 de l’Initiative 3N (les Nigériens nourrissent les Nigériens) a pris fin, le vendredi 20 août 2021 à Dosso.

Cet atelier a été organisé par le Haut Commissariat à l’Initiative 3N avec l’appui du Projet de Contrat de réforme Sectorielle pour la Sécurité Alimentaire et nutritionnelle et Développement Agricole durable (SANAD) sur financement de l’Union Européenne.

Tirant les conclusions du présent atelier, le conseiller technique du Haut-Commissaire à l’Initiative 3N, Dr Abouba Saidou a souligné que ce plan d’actions a été presque peaufiné et les participants ont suivi les instructions du Président de la République Mohamed Bazoum par rapport au quinquennat, à l’acte qui va être mis en œuvre notamment la question de la mobilisation des eaux, celle de la gestion des terres et leur restauration, la question des chaînes de valeur et de l’agro-industrie des produits agro-sylvo-pastoraux, l’amélioration de la nutrition, la question des infrastructures notamment routières, pour permettre un meilleur écoulement des produits agro-sylvo-pastoraux du Niger.

A l’étape actuelle, a précisé le conseiller technique, ‘’les départements ministériels ont terminé leur contribution à ce plan d’action, il ne reste qu’à mettre tout cela en cohérence et dans les jours à venir convoquer un atelier national de validation de ce programme d’actions 2021-2025’’. «Nous sommes sur la bonne voie par rapport à la finalisation de ce programme d’actions 2021-2015», a estimé Dr Abouba Saidou avant de préciser que l’Initiative 3N est rendue opérationnelle à travers des plans d’actions quinquennaux dont la mise en œuvre est assurée par les ministères techniques et administrations de mission du secteur ainsi que les partenaires techniques et financiers.

Rappelons qu’un premier Plan d’Investissement Prioritaire a couvert la période 2012-2015 qui avait été précédé en 2011 d’un Plan d’Urgence visant à atténuer les effets de la mauvaise campagne pluviale 2011. En 20115, ce Plan a fait l’objet d’un bilan qui a alimenté le processus d’élaboration du Plan d’Actions quinquennal couvrant la période 2016-2020.

En tenant compte des enseignements tirés et de nouveaux enjeux et perspectives, les acteurs de l’Initiative 3N ont été identifiés et les réajustements nécessaires ont été apportés pour la période 2021-2025. C’est dans cette perspective que le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N et les maîtres d’ouvrages (ministères et institutions) des programmes de l’I3N ont mis en place les outils de gestion appropriés qui sont organisés pour assurer l’élaboration de ce nouveau plan, indique-t-on.

Mahamane Amadou, ANP-ONEP/Dosso