Education : Réception d’une bibliothèque numérique financée par la Fondation BOA à SOS Village d’Enfant Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le président de la Fondation Bank Of Africa Niger, M. Boureima Wonkoye et le directeur national de SOS Village d’Enfant Niger, M. Mamoudou Madougou ont présidé hier dans l’enceinte de SOS Village d’Enfant de Niamey, la cérémonie de réception d’une bibliothèque numérique destinée audit établissement et 475 kits scolaires pour les élèves des trois sites SOS à savoir Dosso, Tahoua et Niamey. Ces appuis de la Fondation Bank of Africa visent, d’une part, à améliorer la capacité de lecture et d’apprentissage des enfants en terme d’initiation au numérique et d’autre part permettre aux enfants de suivre les cours dans meilleures conditions.

La bibliothèque numérique réceptionnée au SOS Village d’Enfant Niger de Niamey a pour but d’améliorer la capacité de lecture et d’apprentissage des enfants mais aussi et surtout d’amorcer leur initiation au numérique afin de stimuler leur éveil au principe de la recherche documentaire. Cela consistera à travers des séances hebdomadaires de faire accéder les élèves de l’école primaire SOS Village d’Enfants à des ressources pédagogiques numériques hors ligne à travers des tablettes. Selon le directeur national de SOS Village d’Enfant Niger, la technologie numérique représente un potentiel considérable pour élargir la portée et améliorer la qualité de l’éducation. Mais, a-t-il fait remarquer, la technologie à elle seule ne peut pas résoudre les problèmes inhérents à l’éducation.

Pour améliorer l’apprentissage des enfants, «les outils numériques doivent s’appuyer sur des enseignants solidement formés, des apprenants motivés des méthodes pédagogiques rigoureuses. C’est pourquoi, nous avons jugé utile d’expérimenter cette option tout en restant convaincus que c’est le passage obligé pour réduire la fracture numérique et l’inégalité d’accès aux ressources éducatives», a expliqué M. Mamoudou Madougou. Il a ajouté que la technologie numérique doit être mise à profit pour donner les mêmes chances à tous les enfants, en particulier ceux qui sont défavorisés pour des raisons de pauvreté, d’exclusion, de conflits ou d’autres situations de crise car, les TIC sont un vecteur d’éducation.

Pour sa part, le président de la Fondation Bank Of Africa Niger s’est réjoui d’avoir co-présidé avec les autorités de tutelle cette cérémonie de remise officielle des clés d’une bibliothèque numérique créée par la Fondation BOA au profit des élèves de SOS Village d’Enfants et des kits scolaires destinés aux élèves des trois sites SOS au Niger. «Nous avions pris l’engagement solennel d’apporter notre aide aux enfants de ce établissement afin que ces derniers puissent étudier dans l’ère du numérique avec de équipements adaptés aux nouvelles technologies imposées par l’avènement du digital», a dit M. Boureima Wonkoye

Aujourd’hui, «consciente de la place qu’occupe le numérique dans l’accès à la documentation et au savoir, du bon développement de l’éducation et des innovations qu’apporte le numérique dans l’éducation de la jeunesse, la Fondation Bank of Africa concrétise son engagement par la création de ce joyau pour l’amélioration de conditions d’apprentissage des écoliers au Niger, conformément à la charte des fondations Bank of Africa», a dit M. Boureima Wonkoye. Il a fait remarquer que le Niger et les Nigériens sont de plus en plus convaincus que le numérique constitue un vecteur de développement. «Ce qui nous permet d’être vraiment satisfaits et enthousiastes à l’idée de pouvoir participer à cette dynamique qui tient à cœur aux autorités nigériennes», a-t-il ajouté.

Mamane  Abdoulaye(onep)