Fête du 1er Mai à l’Hôpital National Amirou Boubacar Diallo : Plus d’une vingtaine d’agents distingués dont le Directeur général de l’Hopital

Société

A l’occasion de la célébration de la fête du 1er Mai, la direction générale de l’Hôpital National Amirou Boubacar Diallo de Lamordé a organisé le samedi 7 Mai au sein dudit centre hospitalier, une cérémonie de distinction des responsables et autres agents qui y travaillent. Ils étaient 25 récipiendaires de trois catégories socioprofessionnelles de l’Hôpital à recevoir leurs témoignages de satisfaction dont le Directeur général dudit centre hospitalier Pr Brah Souleymane pour leur sens du travail bien fait au cours de l’année qui vient de s’achever. Cette cérémonie a été présidée par le Secrétaire général du Ministère de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, Dr Ibrahim Souley.

La Direction générale de l’Hôpital s’est basée sur les travaux du comité d’évaluation des agents contractuels qui a été mis en place en début d’année 2022 pour désigner les agents selon des critères bien précis. Ces critères se résument au travail bien fait, à la ponctualité, à l’assiduité, à l’organisation du travail et à l’appréciation des supérieurs hiérarchiques. Aux termes de ce processus, le comité d’évaluation a retenu 25 agents pour leur décerner un témoignage de satisfaction en fonction des trois catégories socioprofessionnelles de l’Hôpital à savoir les cadres de conception, les cadres d’encadrement et les agents d’exécution.

Lors de cette cérémonie, le directeur général de l’Hôpital National Amirou Boubacar Diallo a rappelé les actions inestimables que ce centre mène notamment dans le cadre de l’amélioration de la prise en charge de malades à travers ses différents services dont la pédiatrie, la traumato, la chirurgie pédiatrique et la néphrologie. Selon Pr Brah Souleymane, l’Hôpital National Amirou Boubacar Diallo joue un rôle important dans l’équilibre sanitaire de la population Nigérienne et contribue énormément à atteindre les objectifs fixés par le Ministère en charge de la Santé. Mais depuis quelques années, l’hôpital souffre du manque de ressources aussi bien matérielles, financières et qu’en infrastructures. «Ces difficultés sont dues à l’augmentation des besoins de la population, l’augmentation des RH : Médicales, paramédicales et axillaires, l’augmentation de la masse salariale, une subvention d’équilibre qui est restée stationnaire et une subvention de la dialyse qui ne couvre que les kits», a-t-il expliqué.

A titre illustratif, Pr Brah Souleymane a rappelé que de 2000 à 2022, le nombre des médecins spécialistes de l’Hôpital est passé de 22 à 76. A cela, il a ajouté une augmentation importante du nombre de consultations médicales, avec par exemple 15.727 en 2000 contre 44.500 en 2010 et 46.081 en 2021 et les capacités d’accueil sont restées pratiquement inchangées depuis près de 40 ans.

Le directeur général du l’Hôpital National Amirou Boubacar Diallo a fait observer que malgré toutes ces difficultés, le personnel de l’Hôpital a compris que même avec peu, on peut réaliser de grandes choses. «Grâce aux efforts fournis par ce personnel, nous arrivons à couvrir 75% du salaire mensuel de l’établissement», a-t-il déclaré. Et pour récompenser cet engagement de l’ensemble du personnel que la Direction générale a initié cette cérémonie à l’occasion de la commémoration de la fête du 1er mai pour encourager l’excellence, le dévouement et l’abnégation au travail.

Pour sa part, le PCA de l’Hôpital National Amirou Boubacar Diallo, PhD Mahamane Yahaya a rappelé l’ambitieuse réforme entreprise par la direction générale dudit hôpital à travers l’amélioration de la mobilisation des ressources financières internes et la modernisation du plateau technique dans l’objectif d’améliorer la qualité des prestations. Selon le PCA, en sept mois seulement de gestion, le nouveau directeur général a pris des initiatives et des mesures importantes. A cet effet, PhD Mahamane Yahaya a entre autres cité la disponibilité des médicaments, des réactifs et des consommables, l’achat à NIPRO EUROPE de plus de 22.000 kits de dialyse et accessoires avec le financement de l’Etat, le rehaussement du plateau technique avec l’acquisition d’un appareil COBAS qui permet de faire tous les examens de laboratoire de biochimie et biologie, la remise en fonctionnement du scanner, la mobilisation en hausse des ressources financières internes liées aux prestations, la création d’une cellule du contrôle de régularités des frais de prestations internes, la création de la section de la Documentation et des Archives à l’Hôpital, la réhabilitation de la salle de stérilisation et des bureaux au Bloc Opératoire et le maintien de la propriété au sein de l’Hôpital qui a valu à cet centre une distinction de l’OMS. A cela s’ajoute la création de nouvelles spécialités et explorations notamment en endocrinologie-diabétologie-nutrition et fibroscopie et E.F.R. Pour tous ces efforts, le Conseil d’administration a décerné un témoignage officiel de satisfaction au Pr Brah Souleymane. Une vingtaine d’autres agents ont également été distingués au cours de la cérémonie.

 Mamane Abdoulaye(onep)