Fin de la visite de travail du Président de la République à N’Djaména (Tchad) : Renforcement des liens d’amitié et signature d’un accord dans le domaine de la sécurité

Société

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Mohamed Bazoum, a regagné Niamey, hier, en début de soirée, de retour de N’Djaména, au Tchad, où il a effectué une visite de travail de 48 heures. Il a été accueilli à sa descente d’avion par le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou.

Au cours de son séjour, dans la capitale tchadienne, le Président Mohamed Bazoum, a été élevé, par le Président du CMT, le Général Mahamat Idriss Deby, à la Dignité de Grand-Croix dans l’Ordre National du Tchad. Ce fut aussi une occasion pour les deux pays de procéder à la signature d’un nouvel accord dans le domaine de la sécurité.

Lors d’une conférence de presse conjointe qu’ils ont animée, hier mercredi, les Présidents Mohamed Bazoum et Mahamat Idriss Deby se sont exprimés sur les perspectives qui se présentent pour le G5 Sahel suite à l’annonce faite par le Mali de sa décision de se retirer de cette force conjointe. Ainsi, comme nous l’apprend une dépêche de l’AFP, les dirigeants ont promis de tout faire pour revitaliser cette force mobilisée dans la lutte contre le terrorisme dans la bande sahélienne. ‘’La décision du retrait du Mali du G5 Sahel est un épisode qui sera dépassé, il y aura bientôt une réunion’’ entre les quatre autres alliés dans le G5 sahel (Tchad, Niger, Burkina Faso et Mauritanie) ‘’pour faire en sorte que le G5 Sahel soit viable’’, a confié le Président Mohamed Bazoum. ‘’Nous n’avons pas considéré que c’est terminé pour le G5 Sahel, nous allons nous battre’’.

La dépêche de l’AFP poursuit en précisant que, pour sa part, le Président de la Transition du Tchad, le Général Mahamat Idriss Déby Itno,  a exprimé son regret pour le départ  du Mali de la force G5 sahel, tout en espérant son retour. ‘’Nous restons optimiste et espérons qu’il revienne sur sa décision’’, a-t-il souligné.  

 Sur une autre question portant sur le tronçon routier entre le Niger et le Tchad, ainsi que la possibilité d’un projet ferroviaire entre les deux pays, le site ‘’Alwihda Info’’ souligne que, selon le président du CMT, les travaux de la route transsaharienne vont commencer bientôt en ce qui concerne le Tchad.  « Nous sommes très avancés. Il manque juste un gap de 50 milliards Fcfa. Nous sommes en discussions avec nos partenaires. Les discussions avancent très bien. Nous espérons bientôt compenser ce gap qui permettra de lier N’Djamena à Niamey », a dit  le Général Mahamat Idriss Deby.

Il faut rappeler que mardi, dans l’après-midi, le Président du CMT a offert, au nom du peuple tchadien, un cadeau au Président Mohamed Bazoum. Il s’agit de chameaux, un cadeau symbolique mais plein de significations dans le contexte sahélien. Le Président Mohamed Bazoum, qui mesure toute la valeur de ce geste, s’en est vivement réjoui en  magnifiant la solidité des relations d’amitié et de fraternité qui existent entre le Tchad et le Niger.

Assane Soumana(onep)