Fin du 5ème Championnat d’Afrique de Taekwondo à Niamey : Le Niger se classe premier suivi de l’Egypte et du Ghana

Société

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Sékou Doro Adamou, a présidé, le jeudi dans l’après-midi, au Palais du 29 juillet de Niamey, la cérémonie de clôture du 5eme championnat d’Afrique de Para-taekwondo. C’était en présence du Président de l’Union Africaine de Taekwondo, M. Idé Issaka, du président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo, M. Soumana Sanda, du président du Conseil de Ville de Niamey, et de plusieurs personnalités du monde de taekwondo.

Après une journée chargée d’intenses combats en homme et en dame, pour les phases éliminatoires, les grandes finales sont intervenues dans l’après-midi. Des combats très engagés et à la hauteur des attentes des organisateurs ont été suivis par le public et les personnalités qui ont fait le déplacement. Le Niger pays organisateur, qui a présenté une quinzaine d’athlètes, s’en est sorti avec quelques médailles, dont une en or, trois d’argent et deux de bronze. Le Niger se classe ainsi premier devant l’Egypte et le Ghana respectivement deuxième et troisième.

Plusieurs pays ont pris part à cette importante compétition à l’image de l’Egypte, de la Centrafrique, du Sénégal, du Cameroun, du Ghana, du Kenya, du Maroc, etc. les compétitions se sont déroulées dans des très bonnes conditions en ont témoigné le Ministre de la Jeunesse et de Sport, le Président de l’Union Africaine de Taekwondo et le Président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo. 

Dans son discours de clôture dudit championnat, le Ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Sékou Doro Adamou a, au nom du Gouvernement, salué et remercié l’Union Africaine de Taekwondo, pour avoir choisi le Niger, à travers la ville de Niamey pour abriter cette importante compétition qui a été,  dit-il, un moment de solidarité entre les athlètes et les pays participants. Il s’est également réjoui de la qualité de l’organisation de cet événement.

Pour sa part, la président de l’Union Internationale de Taekwondo, dans un message enregistré et diffusé, a salué les autorités nigériennes particulièrement le Président de la République, SE Bazoum Mohamed, pour tout le soutien apporté à l’organisation de ce championnat à Niamey.

Le président d l’Union Africaine de Taekwond, M. Idé Issaka a lui aussi, salué la réussite de cette organisation de façon remarquable cet évènement « de grande facture », a-t-il dit. « La tenue à Niamey de la 5ème édition du championnat d’Afrique Para Taekwondo, revêt pour nous une importance capitale à plus d’un titre. Je voudrais noter d’abord que le championnat d’Afrique Para Taekwondo, au-delà de son caractère sportif, doit être perçu comme l’affirmation sans équivoque de notre ferme volonté de lutter au sein de nos organisations et au cours de nos activités sportives contre les discriminations faites aux personnes en situation de handicap », a déclaré M. Idé Issaka.

Pour sa part, le président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo M. Soumana Sanda a indiqué que le choix de Niamey pour abriter la 5eme édition du championnat d’Afrique Para Taekwondo se justifie par la place de choix qu’occupe cette discipline sportive au Niger, ainsi que des résultats acquis aux plans africain et international », a-t-il dit.

Cette occasion a été saisie pour décerner des trophées, des cadeaux aux officielles, mais aussi des médailles et des coupes aux athlètes.  Il faut noter que le Niger abritera également le premier OPEN International de Taekwondo de la Ville de Niamey les weekends. Cette compétition réunira les grands combattants de rand mondial de taekwondo.

Par Ali Maman(Onep)

Fin du 5ème Championnat d’Afrique de Taekwondo à Niamey : Le Niger se classe premier suivi de l’Egypte et du Ghana

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Sékou Doro Adamou, a présidé, le jeudi dans l’après-midi, au Palais du 29 juillet de Niamey, la cérémonie de clôture du 5eme championnat d’Afrique de Para-taekwondo. C’était en présence du Président de l’Union Africaine de Taekwondo, M. Idé Issaka, du président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo, M. Soumana Sanda, du président du Conseil de Ville de Niamey, et de plusieurs personnalités du monde de taekwondo.

Après une journée chargée d’intenses combats en homme et en dame, pour les phases éliminatoires, les grandes finales sont intervenues dans l’après-midi. Des combats très engagés et à la hauteur des attentes des organisateurs ont été suivis par le public et les personnalités qui ont fait le déplacement. Le Niger pays organisateur, qui a présenté une quinzaine d’athlètes, s’en est sorti avec quelques médailles, dont une en or, trois d’argent et deux de bronze. Le Niger se classe ainsi premier devant l’Egypte et le Ghana respectivement deuxième et troisième.

Plusieurs pays ont pris part à cette importante compétition à l’image de l’Egypte, de la Centrafrique, du Sénégal, du Cameroun, du Ghana, du Kenya, du Maroc, etc. les compétitions se sont déroulées dans des très bonnes conditions en ont témoigné le Ministre de la Jeunesse et de Sport, le Président de l’Union Africaine de Taekwondo et le Président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo. 

Dans son discours de clôture dudit championnat, le Ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Sékou Doro Adamou a, au nom du Gouvernement, salué et remercié l’Union Africaine de Taekwondo, pour avoir choisi le Niger, à travers la ville de Niamey pour abriter cette importante compétition qui a été,  dit-il, un moment de solidarité entre les athlètes et les pays participants. Il s’est également réjoui de la qualité de l’organisation de cet événement.

Pour sa part, la président de l’Union Internationale de Taekwondo, dans un message enregistré et diffusé, a salué les autorités nigériennes particulièrement le Président de la République, SE Bazoum Mohamed, pour tout le soutien apporté à l’organisation de ce championnat à Niamey.

Le président d l’Union Africaine de Taekwond, M. Idé Issaka a lui aussi, salué la réussite de cette organisation de façon remarquable cet évènement « de grande facture », a-t-il dit. « La tenue à Niamey de la 5ème édition du championnat d’Afrique Para Taekwondo, revêt pour nous une importance capitale à plus d’un titre. Je voudrais noter d’abord que le championnat d’Afrique Para Taekwondo, au-delà de son caractère sportif, doit être perçu comme l’affirmation sans équivoque de notre ferme volonté de lutter au sein de nos organisations et au cours de nos activités sportives contre les discriminations faites aux personnes en situation de handicap », a déclaré M. Idé Issaka.

Pour sa part, le président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo M. Soumana Sanda a indiqué que le choix de Niamey pour abriter la 5eme édition du championnat d’Afrique Para Taekwondo se justifie par la place de choix qu’occupe cette discipline sportive au Niger, ainsi que des résultats acquis aux plans africain et international », a-t-il dit.

Cette occasion a été saisie pour décerner des trophées, des cadeaux aux officielles, mais aussi des médailles et des coupes aux athlètes.  Il faut noter que le Niger abritera également le premier OPEN International de Taekwondo de la Ville de Niamey les weekends. Cette compétition réunira les grands combattants de rand mondial de taekwondo.

Par Ali Maman(Onep)