Formation des inspecteurs du travail du MET/PS : Permettre aux inspecteurs de travail du relever les défis qui s’offrent à eux en ces temps de pandémie de covid-19

Société

Le ministère de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale (MET/PS)  a organisé hier une formation des inspecteurs du travail sur le thème « nouvelles approches et nouveaux instruments de l’inspection du travail dans le contexte Covid19 ». Cet atelier entièrement financé par le Centre  Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT) a pour objectif d’outiller les inspecteurs du travail du Niger dans le contexte du covid-19 de compétences pertinentes en matière de prévention des risques professionnels, de contrôle des lieux de travail, de préservation d’emplois avec les évolutions récentes du chômage technique et du télétravail.  Il s’agit également de renforcer les capacités en dialogue social au regard des enjeux de l’heure.

Au cours des 5 jours que dureront les travaux, les participants auront à échanger avec des experts nationaux et internationaux rompus à la tache qui développeront divers sous-thèmes en lien avec le thème central.

Ouvrant les travaux de la formation, le secrétaire général du MET/ PS, M. Malam Moussa Barwama a déclaré que cet atelier permettra aux participants de bonifier leur savoir-faire sur la nature juridique des nouvelles formes de travail et leurs conséquences.

Il s’est par la suite dit confiant que les connaissances qui seront acquises de cette formation, concrétiseront la volonté de promouvoir et de consolider les relations de travail saines, la promotion du dialogue social et de la sécurité pour tous au Niger. Enfin, M. Malam Moussa Barwama a ajouté que « l’appropriation des résultats qui en seront issus fera des participants les vecteurs de la culture du dialogue social et des protecteurs avertis des travailleurs ainsi que des emplois dans le contexte de covid-19 ou de toute autre crise »

Présent  à cette ouverture, le directeur général du CRADAT, M. Hien Arsène Armand a déclaré que depuis la 43éme session ordinaire du conseil d’administration, le CRADAT amorce une nouvelle vision triennale ancrée sur ses missions fondatrices en synergie avec les Etats membres (soit 18 Etats membres).  L’un des axes majeurs des nouvelles orientations, a dit le DG du CRADAT, est le développement d’activités de formations foraines dans les Etats membres. Cela pour optimiser la formation d’inspecteurs du travail à la lumière des dispositions de l’article 7 de la convention 81 de l’OIT. C’est dans cette perspective que s’inscrit le présent séminaire de formation qui va permettre aux inspecteurs du travail de  relever les défis qui s’offrent à eux en ces temps de pandémie de covid-19. Il a donc exhorté les organisations des employeurs et les organisations des travailleurs à une participation assidue.

M. Hien Arsène Armand  a réitéré l’engagement de son institution à continuer à œuvrer pour le développement des activités de formation à l’endroit des différents Etats membres.   D’après lui, les balises ont été posées en 2021 par la formation de plus de 100 inspecteurs du travail  dans le cadre des formations nationales. Le centre, a annoncé le directeur général, ambitionne de former en combinant les formations foraines et sous régionales, plus de 150 inspecteurs du travail en 2022.  On note à ce niveau qu’une formation régionale s’est déroulée à Yaoundé avec la participation de 15 Etats membres dont le Niger.

Par  Rahila Tagou(onep)