Hommage au père fondateur du Parti Nigérien pour l’Autogestion (PNA-Al-Ouma) : Le parti célèbre les qualités du feu Sanoussi Tambari Jackou

Société

Le Bureau Exécutif National (BEN) du Parti Nigérien pour l’Autogestion (PNA-Al Oumma) a organisé le dimanche 11 septembre 2022, au domicile du père fondateur dudit parti, M. Sanoussi Tambari Jackou décédé, le 18 Juillet 2022, une cérémonie pour rendre hommage à cet homme d’immenses qualités. Occasion saisie par ses proches collaborateurs, amis et collègues de rappeler les qualités humaines de l’homme, son engagement politique et son dévouement pour l’enracinement des valeurs démocratiques au Niger et son sens humain. Cet hommage organisé autour de sa famille politique, sa femme et ses enfants, s’est déroulé en présence du Haut Représentant du Président de la République (HRPR), M. Foumakoye Gado, des membres du gouvernement, des députés et des représentants des partis politiques.

Pour ses amis, proches et collaborateurs, il est très difficile d’énumérer les qualités du père fondateur du Parti Nigérien pour l’Autogestion PNA al Oumma. Selon eux, Sanoussi est connu surtout lors de la Conférence nationale souveraine (1990). Alors vice-président du parti CDS Rahama, il a été élu député avant d’occuper plusieurs autres hautes fonctions de l’Etat où la compétence et le travail acharné lui sont reconnus.

D’autres amis, reconnaissent que, l’homme de la famille royale de Kornaka (Maradi) où il a été inhumé, se caractérise par son franc parlé. Cet homme cultivé et auteur de plusieurs documents sur le Niger est un homme public connu aussi bien dans le milieu de la presse qu’estudiantin. Beaucoup admettent que, Sanoussi est un homme disponible, très attaché à sa religion à laquelle il n’hérite pas de recourir pour apporter des éclairages au besoin sur la situation sociopolitique de son pays. Certains retiennent de lui, un leader nationaliste respecté et animé d’un courage débordant loyal et persévérant.

Livrant son message, l’un des membres du PNA-Al Oumma, M. Ibrahim Yacouba a rappelé certaines qualités du fondateur du de leur parti. Selon lui, Sanoussi Jackou est un homme passionné de la politique. La nation Nigérienne a perdu un combattant pour la liberté et la démocratie. «Il était l’un des principaux acteurs de l’avènement de la démocratie au Niger. Membre fondateur du CDS Rahama, Sanoussi est un acteur actif de l’accession de ce parti au pouvoir avant de créer sa formation politique à savoir le Parti Nigérien pour l’Autogestion PNA-Al Oumma le 2 févier 1997 qu’il dirige jusqu’à sa mort», a-t-il expliqué.

«Votre compétence et engagement politique vous ont conduit à occuper des hautes fonctions dont celles de président de la Commission de la Conférence du Niger, député, premier vice-président de l’Assemblée nationale, ministre d’Etat chargé des Affaires Etrangères, président de la Commission économique de l’Assemblée nationale, Conseiller spécial du Président Issoufou, puis du Président Bazoum», a déclaré, M. Ibrahim Yacouba. Il a souligné que, feu Sanoussi fut l’homme aux idées parfois incomprises, un homme politique combatif ajoutant que le défunt était toujours présent parmi les membres de sa famille politique avec une fidélité enracinée et une ténacité incontournable et restera inoubliable. «La démocratie était pour vous la conquête des libertés, la mise en œuvre des droits de l’Homme et vertus civiles, la forme supérieure de développement de sociétés humaines. Votre passion pour la démocratie explique encore que vous étiez jusqu’à l’extrême limite de vos forces engagées», a-t-il conclu.

Mamane Abdoulaye(onep)