Impact de l’utilisation des réseaux sociaux par les jeunes : Attention aux contenus que véhiculent les applications !

Société

Tik-tok est une application de partage de courtes vidéos qui ne dépassent pas 15 secondes. L’utilisateur montre lui-même un clip avec les images ; il ajoute ensuite une chanson de fond de bruitage, une voix, etc. De nos jours, les jeunes sans distinction de sexe (Homme et Femme) ont  tendance à utiliser cette application pour  certaines publications importantes ou insignifiantes sans contrôle des vidéos publiées.

Certes, c’est un moyen de communication pour renforcer l’amitié au quotidien ; c’est aussi un moyen important pour renforcer les liens car beaucoup de gens n’ont pas encore envie de sortir et de pouvoir socialiser en dehors de chez eux. Il offre la quantité des possibilités et représente un véritable outil d’enrichissement.

Certaines personnes utilisent cette application pour la comédie, pour se distraire. Comme disait un utilisateur nigérien, « je pense que c’est une bonne application qui permet de se détendre, de se distraire et quand je m’ennuie, ça m’aide beaucoup surtout quand je vois des vidéos qui font rire ; j’apprécie vraiment cette application dans ce sens ».

De part ces aspects positifs, une mauvaise manipulation de cette dernière peut provoquer des conséquences négatives sur les enfants qui ne sont pas armés pour comprendre la subtilité de toutes les vidéos postées par les adultes. Ce qui déshonore le plus, c’est la publication des vidéos des femmes et des filles bien maquillées, habillées et qui dansent souvent. Par conséquent, chaque utilisateur de l’application verra la vidéo. Ces genres de comportements peuvent avoir un impact sur l’éducation de nos enfants. En effet les enfants d’aujourd’hui manipulent le téléphone beaucoup plus que les adultes. Les parents doivent suivre de près leurs progénitures face à ce comportement.

C’est ainsi que Ali Issa, un jeune citoyen, a expliqué que  les femmes mariées qui partagent leur vidéo sur tik tok vont à l’encontre de nos mœurs. « C’est un cas très délicat car on voit du n’importe quoi sur cette application. Les  femmes mariées non voilés avec des mini-jupes et tout cela sans l’accord de leur mari, elles mettent des choses indécentes et tout le monde regarde et Dieu seul sait où ces genres de vidéos vont aller car ces vidéos circulent partout», affirme t-il.

Enfin les utilisateurs doivent savoir comment utiliser et quoi partager sur  ces applications pour le bien de nos enfants.

Par Nafissa Yahaya(Onep)