Journée mondiale de lutte contre le Sida : La fondation Guri lance une campagne de dépistage volontaire

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Centre de Santé Intégré de  Dar es Salam a servi de cadre, le vendredi 15 Janvier 2021, à la cérémonie de lancement de la campagne de dépistage volontaire du VIH Sida placée sous le parrainage de la Première dame, Hadjia Aissata Issoufou présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure,  marraine de la lutte contre le VIH Sida et membre de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique (OPDAD). Cette campagne s’inscrit dans le cadre des activités de la Journée Mondiale de Lutte contre le VIH Sida célébrée en décembre dernier et qui a pour thème, «Solidarité mondiale et responsabilités partagées». Organisée par la Fondation Guri Vie meilleure avec l’appui de ses partenaires, cette campagne de dépistage volontaire se déroulera du 15 au 24 janvier 2021 à Niamey dans 20 Centres de Santé, grâce à deux camions unités mobiles hospitalières, mobilisés (2 centres par commune). Et du 18 au 24 dans la ville de Tahoua.

L’objectif de cette campagne est de contribuer à accélérer la riposte contre le VIH ainsi que le traitement. C’est le Directeur Exécutif de la Fondation Guri Vie Meilleure, M. Ousmane Kadri Nouhou qui a présidé la cérémonie de lancement de ladite campagne, en présence du coordonnateur du Programme National de Lutte contre le Sida et les Hépatites,  Dr Assane Abdoul Nasser.

M. Ousmane Kadri Nouhou a, à cette occasion, évoqué le contexte  sanitaire lié à la pandémie de Covid 19 qui, a-t-il dit, a marqué les aspects sociaux sanitaires et économiques du pays. En effet, a-t-il poursuivi, l’un des effets de la pandémie est la baisse de l’utilisation des services de santé. Ce qui a des effets remarquables sur les indicateurs de base. «Autrement on aurait organisé la cérémonie au mois de décembre qui est mondialement connu, comme étant celui de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le VIH Sida»,a-t-il indiqué. «La Covid-19 nous impose de revoir les stratégies et les adapter au contexte tout en réduisant les risques de propagation de cette pandémie», a souligné M. Ousmane Kadri Nouhou, tout en précisant que cette campagne sera couplée à une campagne de sensibilisation sur les télévisions, les radios communautaires et les radios rurales.

Pour le coordonnateur du Programme National de Lutte contre le Sida et les Hépatites (PNLS/H), Dr Assane Abdoul Nasser, malgré le fait que la contingence Covid-19 commande d’éviter les rassemblements, les prestations de santé, les activités au niveau des différentes formations sanitaires ne doivent pas s’arrêter. «Tous les services sont disponibles : du dépistage du VIH et des hépatites à la prise en charge de toutes les autres morbidités», a-t-il fait savoir. Dr Assane a ajouté que l’offre est également disponible dans les autres centres de soin de santé de la Ville et dans l’ensemble du pays durant cette période. «C’est le lieu ici d’inviter la population à se faire dépister car, il est nécessaire que chacun connaisse son statut sérologique à travers notamment le dépistage et au besoin, accéder aux traitements qui sont disponibles dans les formations sanitaires», a-t-il précisé.

Le coordonnateur du PNLS/H, Dr Assane Abdoul Nasser a remercié la Fondation  Guri Vie Meilleure de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou qui ne cesse d’apporter tous les appuis aux formations sanitaires et aux vaillantes populations en termes de dépistage. Il a enfin appelé les populations à continuer d’utiliser les services de santé dans le respect strict des mesures barrières.

  Aminatou Seydou Harouna(onep)