La Première Dame du Niger Hadjia Aissata Issoufou prend part par visioconférence à la 25ème Assemblée Générale ordinaire de l’OPDAD : La résilience face à la pandémie de la COVID 19 au menu des échanges

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure a participé, le vendredi 19 février 2021 par Visioconférence, à la 25ème Assemblée Générale ordinaire de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour le Développement (OPDAD). Placée sous le thème de «Faire preuve de résilience face au COVID-19 en construisant sur les acquis du passé et en apprenant des défis du présent», cette Assemblée générale a été présidée par la Première Dame de la République du Congo Mme Antoinette Sassou N’Guesso, présidente de L’OPDAD.

Au cours de cette Assemblée générale axée sur la lutte contre la pandémie de la COVID 19, plusieurs Premières dames, membres de l’OPDAD, ont intervenu. Chacune d’elle a donné un aperçu des efforts faits pour combattre la pandémie de coronavirus dans son pays et les perspectives de 2021.

Dans le discours qu’elle a prononcé cette occasion, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou a déclaré que cette visioconférence de haut niveau traduit l’engagement des Premières Dames d’accroître significativement les objectifs de l’OPDAD dans leurs pays respectifs et d’améliorer par la même occasion les conditions de vie des communautés.

Le Coronavirus progresse chaque jour un peu plus dans le monde et le Niger ne fait pas exception. Pour faire face au Covid-19, chacun a un rôle à jouer a dit Hadjia Aissata Issoufou qui a évoqué les principales actions de secours contre la COVID 19 entreprises en 2020 par sa fondation et sur les efforts qu’elle prévoit de poursuivre  en 2021. En effet, a-t-elle dit, à travers sa Fondation Guri Vie Meilleur, plusieurs actions ont été entreprises en fonction de l’évolution de la pandémie en vue d’accompagner le Gouvernement dans la lutte contre la propagation du Virus. C’est en ce sens, qu’avant même l’apparition  du 1er cas au Niger, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou a réalisé une vidéo en français, traduite en anglais et dans toutes les langues nationales pour la sensibilisation en faveur du lavage des mains et respect des mesures de distanciation, diffusé sur les chaines nationales et les réseaux sociaux.

Aussi a-t-elle indiqué, à l’apparition des premiers cas au Niger, elle a mené des plaidoyers auprès des partenaires pour mobiliser des ressources nécessaires pour la riposte contre la pandémie notamment les médicaments, les tests de diagnostics, les consommables médicaux, les désinfectants, et les bavettes. «Ainsi, les dons en intrants reçus des partenaires ont été mis à la disposition de certains ministères stratégiques dont le ministère de la Santé, ceux de la Défense nationale ; de l’éducation et de la formation», a fait savoir la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou.

Dans le même ordre, a-t-elle poursuivi, la fondation a fait des actions pour soulager les ménages vulnérables, notamment des dons en vivres et autres produits de première nécessité suite au confinement et ses conséquences socioéconomiques. En outre, Hadjia Aissata Issoufou a réalisé une autre  vidéo sur le port de masque qui a été également diffusée sur les chaines nationales et les réseaux sociaux afin d’amener les populations à adopter des comportements qui sauvent contre la maladie. Enfin, la Première dame a notifié qu’elle poursuit actuellement à travers sa Fondation GURI Vie Meilleure le plaidoyer pour que la vaccination contre cette pandémie soit une réalité au Niger d’ici mars 2021. «Et cet élan sera poursuivi tout au long de l’année 2021», a-t-elle annoncé.

Par ailleurs, Hadjia Aissata Issoufou a  saisi cette occasion pour faire son au revoir et témoigner de son plaisir d’avoir eu à collaborer avec ses sœurs Premières dames, membres de l’OPDAD. «D’abord au sein de l’OPDAS où j’ai eu l’honneur de siéger au sein du Comité Directeur au titre de l’Afrique de l’Ouest pour un mandat de 2 ans. Ensuite avec l’OPDAD consacrée à Niamey lors de la 23ème Assemblée Générale Ordinaire en juillet 2019 où j’ai un mandat en cours au sein du Comité Directeur toujours par la confiance renouvelée de mes sœurs», a-t-elle dit. .

La Première Dame a enfin noté que le Niger est dans le dernier tournant d’un processus électoral qui aboutira à l’élection des nouvelles autorités qui présideront à la destinée du pays. «L’Etat étant une continuité, je reste persuadée que le Niger, à travers sa future Première Dame, jouera toujours avec la même détermination son rôle afin que l’OPDAD atteigne les objectifs pour lesquels elle a été créée», a-t-elle souhaité. «Quant à moi, c’est enrichie de 10 années de précieux échanges et collaboration que je vous dis au revoir tout en souhaitant plein succès à l’OPDAD», a conclu Hadjia Aissata Issoufou.

Aminatou Seydou Harouna(onep)