Lancement du Processus d’élaboration du Schéma National de l’Aménagement du Territoire (SNAT) : Une nouvelle ère pour le chantier d’aménagement du territoire s’ouvre au Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou a procédé, hier matin au Palais des Congrès de Niamey, au lancement du Processus d’élaboration du Schéma National de l’Aménagement du Territoire (SNAT). Les principaux objectifs assignés au SNAT sont l’atténuation des disparités inter et intra régionales entre le milieu urbain et le milieu rural ; la répartition harmonieuse de la population et l’atténuation de l’exode rural en veillant à l’équilibre des rapports entre les villes et les campagnes ; le désenclavement du pays par le développement du transport routier, aérien, fluvial et ferroviaire ainsi que l’amélioration de la couverture du pays en matière de télécommunication, de télévision, de téléphone et de radios rurales.

Pour y parvenir, le Programme propose de réaliser huit (8) Schémas régionaux d’aménagement du territoire, des plans urbains de référence pour les chefs-lieux de région et certains centres secondaires dynamiques, des schémas directeurs d’urbanisme et d’assainissement de tous les chefs-lieux de région et encourage la mise en œuvre des plans de développement communaux. C’est dans ce cadre que le Niger envisage de se doter d’un schéma national d’aménagement du territoire (SNAT).

Dans son intervention, M.Ouhoumoudou Mahamadou a indiqué que le lancement dudit schéma, une idée chère au Président de la République Mohamed Bazoum, vise à matérialiser la politique de l’aménagement du territoire, une politique perçue comme une harmonisation des politiques de développement local contenues dans le programme de Renaissance Acte III. Pour le Premier ministre, le schéma national d’aménagement du territoire est l’outil principal de mise en œuvre de la politique nationale d’aménagement du territoire. «Il a vocation à traduire l’engagement du gouvernement à fixer les conditions d’un développement durable, spécialement équilibré de notre pays. Il permettra aussi de favoriser une coordination efficace, à la fois dans le temps et dans l’espace, des actions structurantes que l’Etat, les collectivités territoriales et le secteur privé seront amenés à entreprendre afin d’assurer une utilisation optimale du territoire et de ses ressources à long terme», a ajouté M. Ouhoumoudou Mahamadou.

Déclinant l’objectif poursuivi, le Chef du gouvernement a souligné qu’il s’agit de disposer d’une vision prospective et globale pour favoriser une meilleure intégration du territoire, une plus grande cohérence spatiale du développement qui résorbe les disparités inter et intra régionales en vue d’une exploitation rationnelle des potentialités économiques nationales. Le Plan de Développement Economique et Social (PDES), de la période 2022-2026, qui sera élaboré pour opérationnaliser la Déclaration de Politique Générale (DPG), déclinera les investissements prévus pour chacune des huit (8) régions du pays, en vue de contribuer aux efforts d’aménagement du territoire, a-t-il précisé.

Quant au ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement communautaire, M. Maman Ibrahim Mahaman il a indiqué que le schéma national de l’aménagement du territoire est une composante de la politique globale de l’aménagement du territoire. Il a déclaré que le démarrage de cette activité s’inscrit dans le cadre du renouveau de l’aménagement du territoire impulsé par les autorités de la 7ème République et soutenu par la Commission de l’UEMOA. «Ce renouveau se traduit par la volonté du Président de la République et de son gouvernement, exprimée dans la  déclaration de Politique Générale de faire de l’aménagement du territoire un véritable outil de planification», a précisé le ministre. Lors de son élaboration, le SNAT prendra les orientations de tous les ministères sectoriels, les collectivités territoriales, le secteur privé et les partenaires techniques et financiers notamment le Schéma de Développement de l’Espace Régional (SDER) de l’UEMOA. M. Mahaman Ibrahim Maman a ensuite promis que son département ministériel s’activera, avec la participation active de tous les acteurs concernés, à l’organisation d’une table ronde de mobilisation des ressources nécessaires à la conduite de ce processus d’élaboration dudit schéma.

Pour sa part le Représentant de la Commission de l’UEMOA au Niger, M. Issouf Omar Maiga a salué les efforts du gouvernement de la République du Niger de se doter de ce schéma. «Le lancement du processus d’élaboration du SNAT du Niger ouvre une nouvelle ère pour l’aménagement du territoire dans le pays», s’est-il réjoui avant de promettre le soutien de l’UEMOA pour la réalisation de ce projet. «Ce qui illustre notre engagement à soutenir le développement des outils de planification des Etats membres, conformément aux orientations du schéma de développement de l’espace régional», a souligné le Représentant de la Commission de l’UEMOA au Niger.

Mahamadou Diallo(onep)