Lancement par la Fondation BOA d’un programme de formation à Zinder : 120 jeunes outillés pour accompagner l’inclusion numérique et la lutte contre le chômage

Société

Fidèle à son engagement et sa responsabilité sociétale, la BANK of Africa, a procédé au lancement, le jeudi 15 octobre 2022 à Zinder, d’un programme de formation au profit des jeunes de la région. Financée par la Fondation BOA à travers le cabinet Hub, ce programme vise à doter les jeunes inactifs des compétences leur permettant d’être aptes sur le marché du travail dans un contexte où l’économie numérique, l’inclusion financière, sociale et culturelle, etc. offrent beaucoup d’opportunité. Il s’agit à terme pour le groupe de la BOA de contribuer à la lutte contre le chômage des jeunes et à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Pour ce programme initié par la Fondation BOA, ce sont au total quelque 120 jeunes issues de toutes les communes de la région qui bénéficieront de cette formation. La mise en œuvre de ce programme est, rappelle-t-on, la concrétisation d’un engagement pris, l’année précédente, par la Fondation pour soutenir l’inclusion digitale des jeunes de la région en particulier les femmes et les jeunes filles. Ce qui a, naturellement, susciter la mobilisation des autorités, venues à la MJC de Zinder pour assister à l’événement, saluer et encourager cette initiative de la Fondation BOA Niger. Il s’agit entre autres du représentant du maire, président du conseil de Ville de Zinder, du coordinateur régional du CIPMEN, des représentants de la Fondation BOA et ceux du Cabinet Hub, etc.

D’après le représentant de la Fondation BOA, M. Modibo Traoré, le GROUPE BANK OF AFRICA s’est engagé depuis 1995 à travers ses fondations auprès des populations des pays dans lesquels il est implanté afin d’améliorer les conditions de vie des plus vulnérables et contribuer au développement local. Ainsi, les actions des Fondations BANK OF AFRICA touchent des secteurs aussi vitaux que l’éducation, la santé et l’hydraulique.

Le programme ainsi lancée consistera en une formation complète, étalé sur six (6) semaines, alliant ateliers théoriques et pratique professionnelle à travers des modules en renforcement des compétences numériques, une boite à outils pour les compétences numériques; des ateliers intégrés sur l’employabilité (rédaction de CV, life skills etc.), des cours d’anglais, des stages, un programme de mentorat. Selon M. Traoré, les deux premières semaines seront consacrées à la formation théorique et les quatre (4) autres semaines aux stages professionnels, au coaching de compétences pour l’industrie 4.0 (quatrième révolution industrielle), etc. Et au terme de la formation, les participants à la formation recevront des certificats de participation.

Le représentant du maire, président du conseil de Ville de Zinder a qualifié cette initiative de louable avant de témoigner sa reconnaissance à la Fondation BOA et l’ensemble des acteurs du Groupe BOA. Il a invité les jeunes à saisir cette opportunité qui leur est offerte pour acquérir des compétences qui changeront leurs vies.

Un message bien perçu par les jeunes bénéficiaires qui, ne cachent pas leur enthousiasme pour avoir été choisis en vu de bénéficier de ce programme de formation. C’est le cas de Mlle Oubeiyda Hamissou, âgée de 18 ans qui fonde l’espoir de réaliser ses rêves au sortir de cette formation. «Merci beaucoup à ceux qui ont initié et accompagné ce programme. Je vais acquérir des compétences afin de décrocher un emploi décent» souhait-t-elle.

Tout aussi enthousiaste, Mahamane I. Hamissou, un autre jeune bénéficiaire estime que, ce programme va lui permettre d’être plus utile pour sa communauté. «Je suis très heureux de prendre part à ce programme. Cette formation va me permettre d’entreprendre et d’être autonome, peut-être même aider les autres dans l’avenir. Merci à la Fondation BOA», a confié le jeune Mahamane I. Hamissou.

 Siradji Sanda(onep)

Source BOA