Le Chef de l’Etat préside, à New York, une table ronde pour le plaidoyer en faveur du financement de la construction des internats des jeunes filles rurales au Niger : Des financements pour 140 internats des jeunes filles et plusieurs millions de dollars annoncés par les partenaires

Société

En marge de la 77ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le Niger a organisé, mercredi dernier, en partenariat avec l’UNFPA, une Table Ronde pour le plaidoyer en faveur du financement de la construction des internats des jeunes filles rurales.

Cette table ronde présidée par le Président de la République S.E.M, Mohamed Bazoum a été une réussite totale au vu des contributions annoncées par les pays et partenaires de notre pays. En effet, séance tenante, la BADEA a annoncé le financement de 100 internats des jeunes filles. Pour sa part, l’Arabie Saoudite a annoncé le financement de 40 autres internats des jeunes filles équipés. Le Luxembourg a également annoncé un financement en faveur de la construction des internats des jeunes filles des zones rurales pour un montant de 10 millions de dollars. S’y ajoutent plusieurs autres annonces en dizaines de millions de dollars de la part des pays amis et différents organismes internationaux.

En procédant à la cloture de la table ronde, le Président Bazoum a dit qu’il sortait satisfait et rassuré de cette rencontre qui, a-t-il dit, changera certainement l’avenir de plusieurs jeunes filles rurales.

D’autre part, sur invitation de la Fondation Bill and Melinda Gates, le Président de la République S.E.M Mohamed Bazoum, accompagné de la Première Dame Mme Hadija Bazoum, a participé à un panel aux côtés du couple Gates sur la problématique du dividende démographique.

Dans son exposé qu’il a fait à cette occasion, le Chef de l’Etat a expliqué la spécificité démographique du Niger et les solutions envisagées par le gouvernement.

Par Assane Soumana(onep), (Source:  Cellule de Communication de la Présidence de la République