Le maire central de Niamey visite certaines écoles de la capitale : Avaluer les problèmes que rencontrent les établissements scolaires et prospecter des pistes de solution

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le député maire et président du Conseil de Ville de Niamey a effectué une tournée le samedi dernier à travers sa ville afin de constater de visu les problèmes que rencontrent certaines écoles de la capitale. Après s’être entretenu avec les différentes couches socio-professionnelles et la jeunesse notamment, les scolaires sur les maux qui minent le secteur éducatif, M. Oumarou Dogari a pris des engagements. Ceux-ci s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre d’une politique à même d’asseoir la bonne marche du cadre scolaire et éducatif à Niamey.

Dans ce déplacement, le député maire est accompagné d’une forte délégation composée des différents maires communaux, des vices maires, des parents d’élèves, des responsables de la direction régionale des enseignements secondaires (DRESS) ainsi que ceux des structures syndicales des collèges-lycées et universitaires pour.

Le CEG 25 de Niamey a constitué la première étape de cette tournée. A ce niveau, les responsables ont confié à M. Oumarou Dogari qu’ils ont besoin de 6 classes en matériaux définitifs, d’électricité, de latrines ainsi que d’une grande poubelle. Quant au Maire, il a instruit sur place ses collaborateurs de mettre à la disposition dudit CEG, une poubelle et a promis que les autres travaux débuteront dès la semaine prochaine. Le président du Conseil de Ville de Niamey a aussi promis la réhabilitation des classes.

Le maire et sa délégation se sont ensuite transportés à l’Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM) où il a pu constater les travaux déjà mis en œuvre. Parmi ceux-là, on peut citer le curage des fosses et l’assainissement des endroits insalubres. Selon le comité exécutif de l’UENUN, au moins 40 fosses ont été curées. Sur le plan infrastructurel, le maire a prévu des tentes au niveau du parking des bus qui serviront désormais d’abri aux étudiants contre les rayons solaires auxquels ils s’exposent en attendant le départ des bus. Au niveau de la “salle canal”, il a promis un nouveau poste téléviseur ainsi que la réhabilitation de la salle toute entière.

Continuant son périple, le Président du Conseil de Ville de Niamey a également visité le CES Talladjé. Sur place, les responsables dudit établissement lui ont confié qu’ils avaient besoin d’une clôture et des latrines. A ce niveau, le maire a pris des engagements. Au CEG Dan Zama-Koira où le maire a également été, ce sont les mêmes doléances qu’au CES Talladjé qui lui ont été soumises. En quittant cet établissement, c’est au CEG 11 que M. Oumarou Dogari mettait le cap. Les problèmes auxquels fait face cette école sont liés aux infrastructures également mais surtout à l’insécurité. De ce fait, les responsables ont fait savoir au maire qu’ils ont besoin de latrines. Le président du Conseil de Ville a prévu de les doter de deux blocs de latrines et de faire en sorte qu’ils aient accès à l’électricité ; chose qui permettra de réduire l’allure de l’insécurité qui prévaut dans ledit établissement.

En somme, comme on peut le constater, face à tous les problèmes qui lui ont été révélés au cours de cette tournée, le Président du Conseil de Ville de Niamey a pris des engagements et d’ores et déjà certains problèmes ont été résolus.

Ibrahim Maïga(onep)