Clôture des travaux du Comité Télécoms/TIC du G5-Sahel : Plusieurs recommandations formulées afin de garantir des services de télécommunication de qualité

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Après trois jours de travaux, la réunion du Comité Télécoms/TIC du G5-Sahel a pris fin le vendredi 4 juin dernier à Niamey. A l’issue des travaux, plusieurs recommandations ont été formulées par les participants afin de garantir des services de télécommunication de qualité à un coût abordable dans l’espace du G5-Sahel. La prochaine réunion du Comité se tiendra à Nouakchott en République Islamique de Mauritanie en décembre 2021, en présence des opérateurs du secteur de télécommunication des pays membres du G5-Sahel.

C’est la présidente du Conseil National de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (CNRCEP), Mme Béty Aichatou Habibou Oummani qui a présidé la cérémonie de clôture des travaux en présence du président du Comité Télécoms/TIC du G5 Sahel et président de l’ARCEP/Burkina Faso, M. Tontama Charles Millogo, des présidents des autorités de régulation des pays du G5 Sahel, etc.

Dans son discours de clôture, la présidente du CNRCEP a exprimé sa gratitude et ses remerciements à l’endroit des participants suite aux résultats enregistrés au cours des travaux. En effet, elle a affirmé que la rencontre, a été un moment d’échanges entre experts. «C’est un moment qui nous a permis de revoir l’avancée de notre feuille de route. Nous avions pu évaluer toutes les actions en cours nous avions échangé afin de mutualiser les efforts. Nous avions eu l’occasion aussi de rencontrer les plus hautes autorités qui nous ont témoigné leurs disponibilités de nous accompagner dans l’atteinte des objectifs de notre feuille de route», a rappelé Mme Béty Aichatou Habibou Oummani.

A la fin de la cérémonie, les recommandations formulées par les participants ont été lues par M. Mikailou Sidibé. Elles relèvent que ces travaux ont permis de passer en revue l’état de mise en œuvre de la résolution portant suppression des frais d’itinérance dans les pays du G5 Sahel et d’actualiser la feuille de route du Comité Télécoms/TOIC. Les participants ont ainsi recommandé prendre les dispositions pour l’implémentation du roaming classique dans tous les pays du G5 Sahel au plus tard en septembre 2021 ; de prendre les dispositions nécessaires pour la suppression de la surtaxe sur les appels internationaux entrant au Niger au plus tard en décembre 2021 ; de se conformer aux dispositions de la résolution au plus tard en mars 2022 ; de partager systématiquement toute difficulté relevée par les opérateurs notamment dans le cadre des conclusions des accords d’itinérance par le biais des points focaux membres du Comité ; d’organiser des réunions régulières entre les points focaux du comité pour le suivi ; de rendre fonctionnel le Comité ad hoc de veille pour le suivi de la fraude au niveau du roaming ;

d’intégrer systématiquement les infrastructures de télécommunications dans la construction des projets de transports (notamment les routes et le chemin de fer) et d’interconnexions électriques du G5 Sahel ; de mettre au point un système d’information numérique à l’échelle régionale (en commençant par la mise en place d’un portail d’informations sur le free roaming au niveau du site internet du secrétariat exécutif) pour le suivi des activités du G5 Sahel, etc.

Abdoul-Aziz  Ibrahim(onep)