Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération aux assises de la 76ème Assemblée Générale de l’ONU, à New York (USA) : Le ministre d’Etat Massoudou Hassoumi a rencontré plusieurs personnalités

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

En mission à New York, aux Etats Unis d’Amérique, où il prend part à l’Assemblée Générale de l’organisation des nations Unies (ONU), le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Massoudou Hassoumi, a participé, en marge de l’AG de l’ONU, à plusieurs rencontres d’ordre bilatéral et à des réunions.

C’est ainsi que, hier jeudi 23 septembre, le ministre d’Etat Massoudou Hassoumi a participé à une réunion du Conseil de Sécurité sur le climat et la sécurité. Dans une allocution qu’il a prononcée à cette occasion, le ministre d’Etat a assuré que le Niger, en tant que coprésident du groupe informel d’experts des membres du Conseil de Sécurité sur la question, estime que la prise en compte dans le traitement des dossiers pertinents à l’agenda du  Conseil de sécurité est opportune à plus d’un titre. Aussi, a-t-il ajouté, la délégation nigérienne est favorable à l’adoption, par le Conseil, d’une résolution sur ce thème de façon à prendre dûment en compte les risques sécuritaires liés au changement climatique, en tant qu’élément central de l’architecture de paix et de sécurité.

Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération s’est ensuite entretenu avec son homologue de la Turquie, M. Mevlüt Çavuşoğlu, sur des questions de coopération bilatérale et d’autres sujets d’intérêt commun.

Le mercredi 22 septembre 2021, le  Ministre d’Etat Massoudou Hassoumi a eu une rencontre avec son homologue français, M. Jean-Yves Le Drian. Les échanges ont porté sur des questions relatives à la coopération entre la France et le Niger ainsi que d’autres sujets d’intérêt commun. M. Massoudou Hassoumi s’est également entretenu avec le Secrétaire général de l’OCI, M. Yousef Bin Ahmad Al-Othmaimeen à qui il a exprimé le soutien du Niger, qui assure la présidence du Conseil des ministres de l’OCI,  sur  tous les points présentant un intérêt réel pour l’organisation.

D’autre part, le ministre d’Etat Massoudou Hassoumi a eu une réunion de travail avec le ministre belge en charge des Affaires Etrangères,  Mme Sophie Wilmes. La rencontre a permis aux deux parties d’échanger sur des questions de la coopération bilatérale, dont des sujets aussi importants que la sécurité et le climat.

 Le ministre d’Etat a aussi participé à une réunion ministérielle, avec le ministre allemand et autres ministres européens, sur le processus de paix en Libye.

Au cours de cette même journée du mercredi 22 septembre, le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a participé à une réunion de travail avec son homologue danois, M. Flemming Moller Mortensen.

La veille, mardi 21 septembre, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, prenait part à l’ouverture officielle de la 76ème Assemblée Générale de l’ONU, suivie du discours délivré par le président américain, SEM. Joe Biden.M. Massoudou Hassoumi s’est ensuite entretenu avec le Vice-Premier ministre, également ministre des Affaires Etrangères de l’Ethiopie, SEM Demeke Mekonnen sur des questions ayant trait à la coopération bilatérale et à des sujets d’intérêt régional.

Il s’est ensuite entretenu avec M. Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés. Cette occasion a été saisie par le de remercier de vive voix le Niger pour le rôle qu’il joue dans le cadre de l’accueil humanitaire, notamment en ouvrant largement ses portes pour des milliers de réfugiés de pays voisins fuyant les violences perpétrées par les groupes terroristes. Pour sa part, le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a évoqué les préoccupations du Niger relativement à la question de la gestion des réfugiés.

Auparavant, le lundi 20 septembre, le ministre d’Etat Massoudou Hassoumi s’est entretenu avec le ministre d’Etat chargé des Affaires Etrangères des Emirats Arabe Unis, M. Sheick Shakhboot Bin Nahyan Bin Mubarak Al-Nahyan. Ces échanges ont porté sur le renforcement des relations entre nos deux pays.

Par Aïssa Alzouma, AP/MAEC