Poursuite de la visite du ministre de l’Emploi du Travail et de la Protection Sociale dans les Etablissement sous tutelle de son département ministériel : Dr Ibrahim Boukary visite l’Agence Nigérienne de la Mutualité Sociale (ANMS) et l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (ONEF)

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, Dr Ibrahim Boukari continue les visites qu’il a entamées dans les services et établissements sous tutelle de son département ministériel. Hier, le ministre et la délégation qui l’accompagne se sont rendus successivement à l’Agence Nigérienne de la Mutualité Sociale (ANMS) et à l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (ONEF), deux Etablissements qui se trouvent dans le même bâtiment sis au quartier Dar-Slam, sur la route de la Francophonie.

A son arrivée aux environs 9 heures 30 minutes sur les lieux, le ministre et sa délégation ont été accueillis par Mme Abdoul-Aziz Haoua Mamane, Directrice générale de l’ANMS et M. Oumarou Ibrahima Directeur Général de l’ONEF. La visite a débuté au deuxième étage du bâtiment abritant les bureaux de l’Agence Nigérienne de la Mutualité Sociale (ANMS). Dès l’entrée du bâtiment premier constat : une infrastructure vieillissante qui manque de lumières (dans les couloirs, les escaliers et dans certains bureaux), présence d’un dépotoir à côté du bâtiment, problème de  climatisation dans certains bureaux, des plafonds en mauvais état à certains endroits, etc. En fait, des conditions de travail qui mettent les agents dans une situation d’insécurité avec notamment des risques des courts circuits pour défaut d’une bonne installation électrique et sanitaire faute d’hygiène aux alentours du bâtiment.

Face à ce problème les responsables ont souligné avoir écrit et informé le propriétaire de cet immeuble, mais la solution ne suit pas. Alors que c’est un bâtiment que l’Etat loue à hauteur de trois millions de FCFA par mois. Sur place le ministre a donné des instructions au secrétaire Général Adjoint, au DRFM et aux responsables des deux structures logées dans le bâtiment pour qu’il y’ait une réunion au ministère avec le propriétaire. «C’est avec le dialogue qu’on aboutira à une solution. Il faut donner un délai, avec des engagements pris. C’est en cas de manquement que d’autres solutions peuvent être envisagées», a déclaré Dr Ibrahim Boukary tout en restant ferme parce que, ajoute-t-il, c’est des agents qui sont exposés à des risques.

Après la visite au niveau de l’ANMS, le ministre a écouté les responsables qui ont présenté leur structure et soumis des doléances. Cette présentation a laissé comprendre que cette structure a comme mission la contribution à la mise en œuvre de l‘objectif général de la Politique nationale de protection sociale. A ce titre, elle assure la mission de la régulation de la mutualité sociale au Niger. Le secrétaire Général de l’Agence M. Boureima Hamadou a exprimé un besoin en personnel avec des profils précis. Il s’agit d’un économiste et d’un juriste. Le ministre a instruit la DRH pour étudier le besoin et proposer des pistes de solution. Il en va de même pour la question de matériel roulant parce que l’Agence ne dispose d’aucun véhicule pour ses activités. Relativement à l’insuffisance des ressources financières, le ministre a demandé aux responsables de la structure de prospecter d’autres partenaires car, «l’Etat ne peut pas à lui seul satisfaire tous les besoins. Utilisez le peu qu’on vous donne pour prospecter d’autres pistes. Nous sommes là pour vous accompagner si ce que vous voulez faire cadre avec la réglementation en vigueur», a déclaré le ministre.

Dr Ibrahim Boukary a visité également les bureaux de l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (ONEF) avant de rencontrer le personnel de cette structure. Le directeur général, M. Oumarou Ibrahima a précisé que l’ONEF est un Établissement Public à Caractère Social (EPS) créé par la loi n° 2012-24 du 02 mai 2012 et régi par la loi n° 2003-033 du 05 août 2003. Il est placé sous la tutelle administrative du ministère chargé de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et la tutelle financière du ministère des Finances. L’Observatoire dispose d’une autonomie de gestion et des organes délibérants que sont le Conseil d’Administration composé de douze (12) membres, le Conseil Scientifique et Technique de quinze (15) membres et l’organe de gestion qu’est la Direction Générale.

Il a pour mission de mettre à la disposition du public et des décideurs publics et privés, les éléments de compréhension et d’orientation en matière de création d’emploi et d’amélioration de l’adéquation de la formation aux possibilités présentes et futures du marché de travail. M. Oumarou Ibrahima a présenté succinctement tous les résultats des études réalisées par sa structure, résultats qui font de l’ONEF une référence dans la sous-région et qui attire les partenaires nationaux et internationaux.

Très satisfait du résultat de la structure, le ministre a félicité le personnel et l’a encouragé à aller de l’avant. Il a assuré sa disponibilité pour un besoin d’accompagnement pour toute proposition allant dans le sens d’améliorer la qualité du travail et de nouer d’autres partenariats. Le ministre a invité les responsables à plus de communication en vue de vulgariser tous les résultats obtenus afin qu’ils profitent à d’autres.

Ali Maman(onep)