Protection des femmes et des enfants : L’UNFPA offre des véhicules 4×4 aux brigades spéciales des forces de sécurité 

Société

Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a remis, hier dans l’après-midi à Niamey, un véhicule 4×4 flambant neuf à chacun des services de prise en charge des Violences Basées sur le Genre (VBG) de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale. En effet, engagées à mettre au « standard international » leur mission notamment en améliorant le mécanisme de collecte des données (auditions et rédactions des procès verbaux) relatives aux VBG, les brigades respectives en charge de la protection des femmes et des mineurs renforcent leurs logistiques afin de mieux assurer le suivi et la supervision sur le terrain.

Avec le présent appui, la protection des femmes et des enfants victimes de violences basée sur le genre sera renforcée. Les brigades de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale sont les bénéficiaires de ce soutien émanant de l’UNFPA. C’est pourquoi d’ailleurs, le représentant résident de l’UNFPA au Niger, M. Ismaila Mbengue a précisé qu’aujourd’hui, la prise en charge des filles et des femmes qui sont victimes de violence a été renforcée et améliorée. Chaque mois au niveau national, on peut recenser des cas de VBG » a-t-il affirmé. En effet, le renforcement des capacités opérationnelles de ces services  facilite le travail au niveau de la justice, d’autant plus que depuis un an, le système de collecte est numérisé. Cela a été aussi rendu possible grâce à l’appui de l’UNFPA. « Pour renforcer ce partenariat, nous avons pensé que ces brigades ont besoin de véhicules pour leurs visites de suivi et supervision sur le terrain, en appui à leurs logistiques », a souligné le représentant résident de l’UNFPA au Niger. 

Quant au commissaire principal, Hassane Haousseizé Zouera, cheffe de la division de la Police Nationale en charge de la Protection des mineurs et des femmes, elle a salué les efforts importants de l’UNFPA pour une prise en charge efficace et effective des violences basées sur le genre au Niger. « Ce véhicule va beaucoup nous aider. C’est une doléance que nous avons soumise et elle a été rapidement prise en compte », a-t-elle soutenu.

« Cette donation vient renforcer davantage la capacité opérationnelle de l’unité (les missions de terrain et surtout le transport des survivantes)», a ajouté pour sa part la cheffe de la Cellule Centrale de la protection des femmes et des mineurs de la Gendarmerie Nationale, le Commandant Hadiza Morou.

Outre la dotation en matériel technologique de collecte des données,  le partenariat avec l’UNFPA, a permis de renforcer les capacités des personnels des brigades aussi bien au niveau central qu’au niveau des régions.  

Par la même occasion, le Fonds des Nations Unies pour la Population a remis un autre véhicule 4X4 flambant neuf au profit du Centre de Santé Intégré (CSI) de la commune de Farey (dans la région de Dosso), dans le cadre de l’amélioration du service de « clinique mobile». 

Réceptionnant le don, le gouverneur de la région de Dosso, M. Albachir Aboubacar qui a fait le déplacement jusqu’à la Maison des Nations Unies de Niamey, a rassuré le représentant de l’UNFPA que le véhicule réçu sera utilisé exclusivement dans le cadre de la santé de la Mère et de Enfant. 

Ismaël Chékaré(onep)