Réception des intrants agricoles au profit des producteurs : Un appui du PRRIA dans le cadre du programme d’urgence des cultures irriguées

Société

Réception des intrants agricoles au profit des producteurs : Un appui du PRRIA dans le cadre du programme d’urgence des cultures irriguées

Le Secrétaire général adjoint du Ministère de l’Agriculture, M. Zabeirou Issaka a réceptionné hier à Niamey, des mains du Coordonnateur du Projet de Renforcement de la Résilience à l’Insécurité Alimentaire (PRRIA) au Niger, Dr Boukary Abdou Razac, une importante quantité d’intrants agricoles pour les cultures irriguées au profit des ménages vulnréables de la zone d’intervention dudit Projet. Ces intrants sont composés de 1500 sachets de semences potagères toutes variétés confondues, de 120 tonnes d’engrais, 1800 litres de pesticides et 45 appareils de traitement phytosanitaires. Ce geste du PRRIA financé par la Banque Islamique de Développement participe aux efforts du gouvernement du Niger dans sa lutte inlassable contre l’insécurité alimentaire au Niger.

En réceptionnant ce don le Secrétaire général adjoint du Ministère de l’Agriculture, M. Zabeirou Issaka a rappelé la situation agropastorale déficitaire du pays suite à la campagne 2020-2021. Ce qui justifie la mise en place d’un programme d’urgence afin de combler le déficit enregistré. Selon lui, dans le cadre de l’accompagnement de cette dynamique le Ministère de l’Agriculture s’occupe du sous volet du Programme des Cultures Irriguées.

Le Secrétaire général adjoint du Ministère de l’Agriculture a expliqué que ce soutien du PRRIA à travers le financement de la BID participe d’une part, à cet effort que « nous devons mener pour accompagner le gouvernement du Niger dans sa lutte contre l’insécurité alimentaire et d’autre part ce geste contribue aussi au financement du Programme d’urgence des cultures irriguées du gouvernement.

Par ailleurs, il a exprimé sa gratitude à l’endroit du PRRIA et la Banque Islamique de Développement et l’ensemble des partenaires du Ministère de l’Agriculture pour l’accompagnement sans faille à l’agriculture en général et à l’agriculture irriguées en particulier

En remettant les instants, le coordonnateur du Projet de Renforcement de la Résilience à l’Insécurité Alimentaire au Niger, Dr Boukary Abdou Razac a expliqué que cette contribution est une réponse du PRRIA à la situation  de la campagne agropastorale 2021 qui n’a pas répondu aux attentes de nos vaillantes populations avec un déficit céréalier brut de 39% par rapport aux besoins des populations. Suite à cette situation, « le gouvernement de la République du Niger  a élaboré un Plan d’Urgence (décembre 2021-mars 2022) dont le Programme de cultures irriguées occupe une place importante (11, 5 milliards FCFA) », a-t-il ajouté.

Selon le coordonnateur du PRRIA, c’est donc en réponse aux appels des plus hautes autorités Nigériennes pour la mise en œuvre de ce Plan que le PRRIA a demandé et obtenu de la Banque Islamique de Développement le déblocage d’une enveloppe de plus de 100 000 000 de FCFA pour l’achat des intrants de cultures maraichères. « D’ores et déjà les dispositions sont prises pour que ces intrants soient acheminés dans l’immédiat au niveau des régions, des départements et communes pour être mis à la disposition de nos vaillants producteurs par les services compétents», a-t-il assuré.

Saisissant cette occasion, le coordonnateur du PRRIA a remercié tous les acteurs de la mise en œuvre du Projet notamment les Ministères sectoriels dont le Ministère de l’Agriculture (les cadres centraux et déconcentrés) qui assurent le ciblage des bénéficiaires, la mise en œuvre et la production des rapports. Il a aussi salué la Banque Islamique de Développement pour l’intérêt sans cesse croissant qu’elle accorde au développement du Niger à travers le financement du PRRIA.

 Maman Abdoulaye(Onep)