Remise de don par l’OMS : 172 millions de FCFA d’équipements en appui la riposte contre l’épidémie de choléra

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Pour accompagner le Gouvernement dans le cadre de la riposte à l’épidémie de choléra qui sévit au Niger depuis quelques semaines, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a fait un important don d’équipements et de kits choléra. Cet appui d’une valeur estimative de 172 millions de FCFA a été réceptionné, hier mercredi 18 août par le ministre de la Santé publique, de la Population et des affaires sociales des mains de la représentante résidente de l’OMS au Niger, Dr Anya Blanche

La cérémonie officielle s’est déroulée au niveau du magasin de l’OMS, sis à la zone industrielle en présence de la coordinatrice du Système des Nations Unies, Mme Louise Aubin, des cadres du ministère en charge de la santé, etc.

A cette occasion, le ministre de la santé publique, de la population et des affaires sociales a, au nom du Président de la République, exprimé sa gratitude au Système des Nations Unies et à l’OMS en particulier pour la promptitude de leur réaction. «Ces kits vont nous permettre de renforcer le dispositif déjà en place au niveau de toutes les régions touchées par cette épidémie du choléra. Dès les premiers cas, le système des Nations Unies, l’OMS et les autres ONG se sont mobilisés pour accompagner les structures des soins», a témoigné Dr Idi Illiassou Mainassara.

Pour rapprocher ces équipements et matériels des bénéficiaires, la représentante résidente de l’OMS au Niger, Dr Anya Blanche a annoncé que cette organisation appuiera leur acheminement jusqu’aux chefs-lieux des régions, selon un plan de distribution convenu avec les services techniques compétents. «L’OMS souhaite vivement que ces kits soient utilisés de façon efficiente et que leur usage soit entièrement gratuit aux profits des populations nécessiteuses»,a déclaré Dr Anya Blanche.

Auparavant, la coordinatrice du Système des Nations Unies au Niger, Mme Louise Aubin a précisé que ces équipements viennent renforcer les kits déjà pré-positionnés par l’OMS et d’autres partenaires dans les régions et qui ont été utilisés pour démarrer rapidement la réponse localement. «Il est essentiel d’agir sur plusieurs fronts notamment le renforcement de la surveillance pour une détection rapide des cas, l’amélioration de l’approvisionnement en eau, de l’assainissement et de l’hygiène, la mobilisation sociale, le traitement de la maladie et les vaccins anticholériques oraux afin de combattre efficacement le choléra et assurer une faible mortalité», a-t-elle indiqué. «Je voudrai vous assurer que toutes les agences du Système des nations unies sont mobilisées pour soutenir la réponse à cette épidémie comme nous l’avons fait dans le passé pour les autres urgences y compris la COVID19. A ce titre, en plus des équipements que l’OMS remet ce jour, le HCR va mettre à la disposition du pays 8 abris préfabriqués dont 5 pour Maradi et 3 pour Tillaberi», a-t-elle assuré.

Notons que ce don est essentiellement composé des kits cholera,  notamment des lits adaptés pour la prise en charge des cas de choléra, des seaux plastique ;  des fiches de prise en charge, des carnets, des stylos et des registres de consultation ; des lampes, des réservoirs d’eau, des rouleaux de bâches en plastique qui serviront à construire la clôture de certains espaces spécifiques du centre de traitement du choléra (CTC)), etc.

Abdoul-Aziz Ibrahim (onep)