Remise de matériels informatiques par le PNUD au ministère de la Justice : Environ 60.000.000 FCFA au profit de deux directions dudit ministère

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Secrétaire général du ministère de la Justice, M. Ibrahim Jean Etienne a réceptionné hier, un appui en matériel informatique destiné à la mise en place d’une base de données multidimensionnelle. Cet appui offert par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de coopération Niger-PNUD 2019-2021 à travers le programme d’appui à la promotion d’une bonne gouvernance judiciaire au Niger. L’appui est principalement constitué d’ordinateurs avec imprimantes et leurs accessoires, de tablettes, de photocopieurs et d’autres matériels divers pour une valeur globale d’environ 100.000 dollars US soit 60.000.000 millions de FCFA. C’est M. Elio Kouadio qui a procédé à la remise dudit matériel au nom de la représentante du PNUD au Niger.

Dans son mot de remerciement, le Secrétaire général du ministère de la Justice a précisé que cet appui a été acquis au profit de la direction des statistiques et de la direction des archives et de la documentation. Ces deux directions, a-t-il

indiqué, ont besoin d’être modernisées pour répondre à l’objectif de mise en place d’une base de données multidimensionnelle, et la conservation et l’exploitation des documents judiciaires. «Ces objectifs, pour être atteints, nécessitent le déploiement d’un matériel à la pointe de la technologie comme celui qui fait l’objet de la présente cérémonie», a souligné M. Ibrahim Jean Etienne expliquant que la progression de l’informatique et de l’internet dans le monde accompagne des changements profonds dans l’organisation du travail. «Quand on sait que la majorité des documents produits dans les administrations publiques sont d’origine physique, il nous semble très nécessaire d’adapter cette situation aux nouvelles pratiques afin de tirer le meilleur profit de cette évolution technique et technologique», a déclaré M. Ibrahim.

A cet effet, le SG du ministère de la Justice a fait savoir qu’à travers la mise en œuvre du programme d’appui à la promotion d’une bonne gouvernance judiciaire qui lie le Ministère au PNUD, la direction de la statistique a déjà procédé en 2020 à l’harmonisation et à la sélection des registres qui feront l’objet de dématérialisation à travers le développement d’une application qui sera installée sur le matériel acquis. Quant à la direction des archives de la documentation, elle ambitionne, selon M. Etienne, de créer une base de données afin d’apporter une solution pérenne à la conservation et la recherche des archives et des documents par le biais de la gestion électronique. «Cet outil, servira de base de référence pour toute forme de recherche documentaire et va faciliter l’utilisation à distance par les différents acteurs, a-t-il estimé avant d’exhorter les services bénéficiaires à savoir la direction des statistiques, la direction des archives et de la documentation, les tribunaux de grande instance et les maisons d’arrêts de Niamey, de Maradi et de Zinder retenus comme zones pilotes à faire un bon usage de ce matériel.

Auparavant, M. Elio Kouadio a affirmé que cet appui vient compléter le premier appui en matériel informatique et en mobilier de bureaux d’un montant de 200.000 USD qui a permis d’équiper les 10 bureaux locaux de la direction de l’ANAJJ. Mais aussi, de fournir une expertise technique avec la mise à disposition de deux juristes selon la modalité des volontaires de nations unies contribuant ainsi au renforcement de l’équipe du comité interministériel d’élaboration des rapports du Niger aux Organes de traité. Le représentant du PNUD s’est par la suite réjoui des réformes entreprises par le ministère de la Justice. Il a aussi annoncé que le PNUD tiendra ses engagements contenus dans le document de projet qui a été prolongé jusqu’à la fin de l’exercice 2022. A cela s’ajoute également la poursuite des appuis multiformes en lien avec le nouveau plan de développement économique et social (PDES 2022-2026).

 Rahila Tagou(onep)