Rénovation de la Maternité Issaka Gazobi de Niamey : Le Réseau des Femmes Parlementaires du Niger (RFPN) sollicite l’implication des établissements bancaires

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Réseau des Femmes Parlementaires du Niger (RFPN) poursuit son plaidoyer en vu d’accompagner le projet de rénovation de la Maternité Issaka Gazobi de Niamey. C’est dans ce cadre que la 2ème vice-présidente de l’Assemblée nationale, la députée Hadiza Seyni Zarmakoye, présidente d’honneur du RFPN entourée des députées Dr. Rabi Maïtournam Moustapha et Mariama Adamou, respectivement présidente et Secrétaire Générale dudit Réseau a rencontré, hier matin, le Directeur général de la Banque Atlantique du Niger, M. N’Gan Coulibali. Il s’agit à travers ces échanges d’inciter les banques de la place à accompagner financièrement le plan de rénovation de cette maternité de référence nationale qu’est Issaka Gazobi.

«La santé est un secteur de base. L’Assemblée nationale est tenue d’appuyer les actions de l’exécutif pour pouvoir répondre aux objectifs de réhabilitation de la Maternité Issaka Gazobi. Nous avons discuté avec le Directeur Général de la Banque Atlantique qui s’est chargé de porter nos doléances à l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Niger en vue d’envisager les mesures à prendre pour appuyer le projet de rénovation de la Maternité», a déclaré la présidente du RFPN à l’issue de la rencontre.

Dr Rabi Maïtournam Moustapha devait ensuite expliquer que leur réseau mène cette offensive parce que les priorités du pays sont énormes. «Il faut nécessairement l’accompagnement des autres partenaires pour appuyer les secteurs sociaux de base pour avancer sur les questions de développement. Les femmes parlementaires ont le soutien du président de l’Assemblée nationale qui les a instruites de mener le plaidoyer afin de soutenir l’Exécutif pour accomplir sa mission», a ajouté la députée Rabi Maïtournam.

Depuis plusieurs semaines, les femmes parlementaires se sont investies à travers leur Réseau pour contribuer à l’amélioration de la santé maternelle et infantile au Niger. C’est dans cette optique que ces femmes parlementaires s’activent à mobiliser les partenaires et les financements pour la rénovation de la Maternité Issaka Gazobi de Niamey. Cette action devrait aussi conduire les femmes parlementaires à l’intérieur du pays afin de constater de visu la situation des autres maternités. A travers ces actions, il s’agit pour les femmes parlementaires d’accompagner le gouvernement dans sa politique sanitaire afin de lutter contre la mortalité maternelle et infantile au Niger.

 Seini Seydou Zakaria(onep)