Réponse à la crise alimentaire et pastorale : Plus de 86.000 ménages assistés par la Croix Rouge Nigérienne

Société

La Croix Rouge Nigérienne a présenté, à ses partenaires du Mouvement International de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, les actions mises en œuvre dans le cadre de son plan de réponse à la crise alimentaire et pastorale. Au cours de cette réunion de mise à jour dudit plan, les prochaines phases d’interventions, ainsi que, les possibilités d’élargissement de la réponse, ont été explorées. La réunion a été présidée hier matin à Niamey par le ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, en présence du président de la Croix Rouge Nigérienne, des chefs de délégation du Comité International de la Croix Rouge et de la Fédération Internationale de la Croix Rouge, ainsi que  plusieurs partenaires.

C’est le 6 mai dernier qu’a été présenté le plan de soutien de la Croix Rouge face à la crise alimentaire et pastorale que traverse le Niger. La réponse ciblait 86.549 ménages soit 606.940 personnes vulnérables, sur l’ensemble des 8 régions du pays. Suite à la prompte réaction des donateurs du Mouvement, la Croix Rouge a pu réagir aux cotés de l’Etat du Niger, afin de soulager les souffrances des communautés les plus touchées. Aujourd’hui, plusieurs activités sont réalisées avec succès, mais le cap reste à maintenir avec possibilités d’élargir le plan. Le président de la Croix Rouge Nigérienne renouvelle l’appel aux partenaires pour l’atteinte effective des objectifs.

Selon la Croix Rouge Nigérienne, ce sont 47.000 ménages (329.000 personnes) vulnérables y compris les enfants filles et garçons qui ont eu accès à une alimentation saine. En plus, la productivité d’au moins 10 ha de terres agricoles a été améliorée, au profit de 5.120 ménages. 13.500 ménages vulnérables de 95.000 personnes y compris les femmes affectées ou à risque du déficit alimentaire ont renforcé leurs moyens de résilience. Par ailleurs, la présentation du plan de réponse fait ressortir que la situation nutritionnelle de 20.929 ménages (147.100 personnes) y compris les femmes enceintes/allaitantes et enfants de 0 à 23 mois est améliorée à travers un programme de sensibilisation et de prise en charge nutritionnelle.

Le ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, M. Laouan Magagi a salué et félicité le CICR, le FICR et la Croix-Rouge Nigérienne, pour leur engagement à participer significativement à la mise en œuvre du Plan de Soutien du Président de la République aux populations. Il a émis le vœu de voir ce partenariat se renforcer, compte tenu des besoins humanitaires qui n’ont cessé de s’accroître, ces dernières années dans notre pays du fait des conséquences liées à la dégradation de la situation humanitaire consécutive à l’insécurité dans la zone des trois frontières, dans le bassin du Lac Tchad et à la frontière Sud-Ouest de la Région de Maradi avec le Nigéria. A ces cas de vulnérabilité viennent se greffer les crises liées à l’insécurité alimentaire et pastorale de 2021. En effet, la campagne agricole d’hivernage 2021 n’a pas répondu aux attentes des producteurs. Au déficit céréalier de 2021 qui était de 2.004.480 tonnes et ayant concerné 6.430 villages agricoles répartis sur toutes les régions du pays et au déficit fourrager global de l’ordre de 15.269.916 TMS, s’ajoute en 2022, les besoins de 72.981 élèves ayant suivi leurs parents en déplacement forcé dans les zones en insécurité civile et/ou impactées par la soudure pastorale dans leurs localités d’accueil.

Le plan de soutien aux populations vulnérables élaboré par le gouvernement et mis en œuvre avec l’appui des partenaires est, selon le ministre Laouan Magagi, le document de référence national pour la planification et la mise en œuvre des actions de prévention et de réponse à l’insécurité alimentaire, nutritionnelle et pastorale. Et, «pour l’année 2021-2022, le budget prévisionnel de ce Plan de Soutien est estimé à 279.254.989.581 FCFA», a-t-il rappelé. C’est effectivement dans ce cadre que le Mouvement met en œuvre un Plan de Réponse International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à la crise alimentaire et pastorale dont le budget total est de 8.618.391 Euros soit 5.656.798.642 FCFA, a-t-il conclu.

 Ismaël Chékaré(onep)