Signature de l’Echange de Notes relatif au KR 2022 : 2 milliards de FCFA de don japonais pour l’approvisionnement en riz au Niger

Politique

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou, et l’ambassadeur du Japon au Niger, SEM. Ikkatai Katsuya, ont procédé, hier dans l’après-midi, à Niamey, à la signature de l’Echange de Notes relatif au Programme d’Assistance Alimentaire au titre de l’année fiscale japonaise 2022 (KR_2022). Ce don d’environ 2 milliards de FCFA, destiné à un approvisionnement important en riz, s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger.
A cette occasion, le ministre d’Etat Hassoumi Massoudou a rappelé que le Programme d’Assistance Alimentaire japonais, connu sous le nom de KR (Kennedy Round), a vu le jour au Niger en 1981, avec comme objectif de contribuer, chaque année, au renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle à travers un don de vivres, notamment du riz au profit de la population nigérienne. Pour cette année, « le KR est composé d’un don non remboursable de quatre cent millions (400 000 000) de Yens, soit environ deux milliards (2 000 000 000) de Francs CFA, que le Japon met généreusement à la disposition de notre pays en vue de l’accompagner dans ses efforts de lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle », indique le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la coopération. En effet, ce don vient opportunément renforcer les efforts du Gouvernement du Niger dans la mise en œuvre du Programme de la Renaissance Acte III du Président de la République, SE Mohamed Bazoum, ainsi que le Plan de Développement Economique et Social (PDES 2022-2026) à travers sa stratégie sur la sécurité alimentaire.
M. Hassoumi Massoudou s’est réjoui de l’évolution exemplaire des relations d’amitié, de solidarité, et de coopération qui unissent nos deux pays, dans divers domaines. Cela, souligne-t-il, depuis l’établissement des relations diplomatiques nigéro-japonaises en 1962, marquant ainsi cette année le 60ème anniversaire desdites relations. « Le dynamisme de la coopération entre le Niger et le Japon s’apprécie à travers les réalisations rendues possibles grâce à la Coopération Japonaise, notamment dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, l’éducation, la sécurité alimentaire et les appuis pour la paix et la stabilité, qui ont permis d’améliorer sensiblement les conditions de vie des populations nigériennes, particulièrement dans un contexte social et économique affecté par les incursions terroristes dans notre pays, les effets du changement climatique et les conséquences de la Covid-19 », a-t-il soutenu.
L’ambassadeur du Japon au Niger, SE Ikkatai Katsuya, qui a présenté ses lettres de créances tout récemment au Président Mohamed Bazoum, est à sa deuxième visite à Niamey, pour procéder cette fois ci à la signature de l’Echange de Notes qui matérialise un projet de coopération économique. « L’objectif de ce don est d’approvisionner le Niger en riz et de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle du pays », précise l’ambassadeur. « Comme la vie devient de plus en plus chère au regard des situations géopolitiques mondiales, je suis persuadé que cette Aide Alimentaire tombe à point nommé pour contribuer à renforcer les capacités de la sécurité alimentaire du pays », ajoute SE Ikkatai Katsuya.
Le riz acheminé dans le cadre de ce projet est mis en vente aux populations dont les plus démunies à des prix abordables. Et par la suite, la recette issue de la vente de riz financera de nouveaux projets socio-économiques. « La plus grande caractéristique de cette coopération japonaise est qu’un seul don peut générer deux effets bénéfiques », affirme l’ambassadeur japonais.
Outre l’Assistance Alimentaire, l’appui du Japon en faveur de notre pays s’applique également, depuis 2004, au secteur de l’éducation, à travers la mise en œuvre des projets «Ecoles pour tous» de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale ou la JICA. Le nouvel ambassadeur japonais s’est réjoui de constater que « ces projets de coopération technique ont permis d’améliorer le taux de scolarisation du Niger ». Aussi le Japon accompagne-t-il le Niger dans le domaine de la Paix et de la Sécurité. A ce titre, « trente-quatre engins roulants de type pick-up et breaks destinés à la lutte contre le terrorisme par la Police Nationale seront livrés dans les mois à venir », annonce le diplomate japonais.

Ismaël Chékaré(onep)