Suites aux inondations dans le village de Gaba Goura : L’ONG Sharjah Charity International distribue 200 kits aux ménages sinistrés

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Les abondantes pluies tombées au courant de ce mois d’août au Niger ont causé des inondations dans plusieurs localités du pays provoquant ainsi des pertes en vies humaines ; l’effondrement des habitations et des infrastructures sociales ; la destruction des cultures ; la perte du bétail, etc. Depuis lors, l’Etat et ses partenaires s’activent à assister les populations sinistrées. C’est dans cette optique que l’ONG Sharjah Charity international, a procédé le vendredi 20 août dernier à la distribution de kits au profit des ménages sinistrés du village de Gaba Goura, situé à quelques encablures de la capitale Niamey.

Au total, l’ONG Sharjah Charity International a distribué 200 kits pour une valeur estimée à sept (7) millions de francs CFA. Chaque kit est composé d’un sac de riz de 50 kg, une tente, une natte et une couverture. Ce kit d’urgence devrait permettre à chacun des 200 ménages ayant perdu leurs maisons de se mettre à l’abri de la pluie et d’avoir de quoi manger en attendant une solution pérenne à leur situation.

D’après le bilan fait le gouvernement lors de la réunion du Conseil des ministres du 13 août 2021, les inondations enregistrées au cours de cette saison pluviométrique ont affecté 63 communes reparties dans 29 départements sur les huit régions du pays. L’on dénombrait à la même date, quelque 7.812 ménages sinistrés soit 69.515 personnes affectées ; 55 décès (dont 32 à la suite d’effondrement et 23 par noyade) ; 4.592 maisons et 545 cases de santé effondrées.

C’est dire que cette assistance de Sharjah Charity International vient à point nommé. Du reste, cette ONG islamique n’est pas à sa première action au Niger. Outre ses interventions en situation de catastrophes et d’urgence, Sharjah a l’habitude aussi d’assister les ménages vulnérables à l’occasion du mois béni de ramadan où elle procédait à la distribution des kits alimentaires au profit des ménages démunis, des personnes âgées et celles vivant avec un handicap, ainsi qu’aux veuves et aux orphelins.

Mieux, Sharjah Charity International a financé la construction de logements sociaux au profit toujours des ménages vulnérables, des veuves et orphelins des agents des Forces de défense et de sécurité tombés sur le champ d’honneur. Sharjah Charity international, rappelle-t-on, a mené ces différentes activités en collaboration avec la Fondation Tattali Iyali de l’ex-Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou, un de ses partenaires privilégiés.

 Siradji Sanda(onep)