Taekwondo/Open de Colombie, Open G2 de Dakar et Championnat d’Allemagne : Les combattants Nigériens s’imposent

Sport

Le Niger s’impose davantage à travers ses athlètes de Taekwondo  depuis la fulgurante percée de notre compatriote Abdoul Razak Issoufou Alfaga dans cette discipline. En effet, ce dernier a accompli des prouesses aux différents Open à l’international, aux championnats d’Afrique, aux championnats du monde et aux jeux olympiques. Ce qui a incité  les jeunes nigériens (hommes et femmes) à s’intéresser au taekwondo. Ainsi, de l’Open de Colombie à celui de Dakar, au Sénégal en passant par le Championnat d’Allemagne, les ‘’combattants’’ nigériens Abdoul Razak Issoufou Alfaga, Maman Mansour Aboubacar, Maman Mansour Chipkaou, Saidou Seyni, Nouridine Issaka ont hisser haut le drapeau nigérien et fait retentir hymne national.

Abdoul Razak Issoufou Alfaga remporte la médaille d’or à l’Open de Colombie

L’actualité sur les réseaux sociaux a été occupée durant toute la semaine par les nouvelles sur le Taekwondo nigérien. Les principaux titres massivement partagés concernent ; ‘’Retour gagnant pour AbdoulRazak Issoufou Alfaga’’ faisant cas de la victoire de notre icône du taekwondo nigérien, Abdoul Razak Issoufou Alfaga le lundi 18 octobre 2022, à l’open de Colombie disputé à Sogamoso. «Un retour attendu par ses fans et par Alfaga lui-même, qui s’est retiré depuis mars dernier à la Havane pour redonner un dynamisme nouveau à sa carrière perturbée par des blessures récurrentes», écrivait un de ses fans.

En effet, éloigné des tatamis depuis un soir de novembre 2021 où, il a dû abandonner en finale de l’open de Paris à la suite une grave blessure, le vice-champion olympique de 2016 et Champion du monde 2017, s’est concentré d’abord pour se soigner à Cuba.  Avec cette victoire en médaille d’or, notre champion marque s’impose sur ‘’l’opération reconquête’’, comme écrivait un autre fan sur sa page. Cette victoire est le signe du travail et du sacrifice consentis qui a apporté ses fruits.

Selon l’actualité de la discipline de taekwondo, la prochaine sortie sera l’open de Lima au Pérou, le 5 novembre prochain, avant le Championnat du Monde du taekwondo prévu à Guadalajara au Mexique du 13 au 20 novembre 2022. Ces compétitions lui permettront de progressivement monter en puissance et retrouver le sommet du taekwondo mondial.

Deux médailles (or et argent) à l’Open G2 de Dakar

Arrivée à Dakar à la veille de cette compétition qui a débuté le 15 octobre dernier pour terminer le 16 du même mois, l’équipe nigérienne de Taekwondo a arraché deux (2) médailles : une en or et une en argent. Le Niger a présenté 4 athlètes à cette compétition. Les deux médaillés sont Maman Mansour Aboubacar catégorie sénior -54 kg médaillé d’or et Maman Mansour Chipkaou catégorie senior -63 kg, médaillé d’argent. Il faut noter que dans la catégorie senior masculine +63kg Saidou Seyni a perdu en quart de finale suite à une blessure en plein combat. Quant au quatrième, Aboubacar Mangue Gaya, catégorie senior masculin -74 kg a perdu sa course en quart de finale. Pour l’encadreur Maitre Alio Badara Dan Djouma et Maître Abdoul-Aziz Siré, chef de la délégation du Niger, l’Open G2 de Dakar est une excellente expérience au niveau africain pour ces jeunes athlètes nigériens.

Nouridine Issaka médaillé d’or et Ousmane Ibrahim, champion d’Allemagne dans sa catégorie au Dutch Open Taekwondo championships

Les nouvelles de cette compétition sont également parvenues à la Fédération Nigérienne du Taekwondo par l’entremise de l’entraineur d’Abdoul-Razak Issoufou Alfaga, coach Marcus. En effet, c’est au nom de leur centre d’entrainement que, les deux jeunes nigériens ; Nouridine Issaka catégorie senior moins de 58 kg et Ousmane Ibrahim ont participé au Championnat d’Allemagne. Les résultats de la 49ème édition du Dutch Open Taekwondo championships montrent que les athlètes nigériens se sont très bien comportés. Ainsi, le jeune Nouridine Issaka catégorie senior moins de 58 kg a arraché, au bout de quatre combats, la médaille d’or. Il a successivement écarté sur son chemin, un Allemand, deux Français en quart et demi-finale avant de retrouver en finale contre un Hollandais, qui il a écrasé sur son chemin pour remporter la médaille d’or en deux rounds. Il faut rappeler que, Nouridine Issaka dit Tissilé avait décroché récemment une médaille de bronze aux Jeux islamiques de Türkiye. En outre pour le ca du jeune Ousmane Ibrahim, il avait récemment intégré le centre en Allemagne. Celui-ci est devenu également champion d’Allemagne dans sa catégorie.

En ce qui concerne l’infatigable arbitre international du taekwondo, M. Chamsou Issa, il est désigné juge par la Fédération Mondiale de Taekwondo pour le championnat du Monde de Taekwondo qui se tiendra à Guadalajara au Mexique du 13 au 20 Novembre. Mais bien avant, il sera à Paris en France du 29 octobre au 06 Novembre pour une formation des arbitres de la Fédération Mondiale de Taekwondo. Il est important de souligner qu’il fait partie de la cohorte de 70 arbitres internationaux désignés par la Fédération Mondiale de Taekwondo. Il s’agit de l’élite mondiale des arbitres internationaux, qui vont officier le championnat du Monde constituant une compétition, la plus prestigieuse de Taekwondo en dehors des Jeux Olympiques. Plusieurs fois distingué lors des grandes messes du taekwondo à travers le monde, notre compatriote Chamsou Issa fait ainsi partie de ce bloc des jeunes nigériens qui font parler de notre pays dans le monde du taekwondo. Le sport nigérien doit être accompagé dans toutes ses disciplines pour traduire en acte la volonté du Président de la République, Chef de l’Etat SE Mohamed Bazoum, celle de voir briller les jeunes nigériens aux grands rendez-vous sportifs internationaux.

 Ali Maman(onep)