Utilisation des bouillons dans la cuisine : L’excès de tout est nuisible

Société
Spread the love

Sharing is caring!

En cuisine le mot bouillon désigne plusieurs notions : un bouillon désigne le plus souvent la préparation culinaire liquide, dans laquelle on cuit, assez longuement, un ou plusieurs aliments complets d’arôme et d’assaisonnement. Le bouillon est une bonne base pour les plats, ils sont fabriqués à partir d’huile de palme, de sel, de sucre, d’amidon de maïs, d’épices et de caramel. Ces matières premières sont mélangées à l’aide d’une machine (mélangeur). Cela forme la

« masse ». Elle passe ensuite dans une sorte de presse, qui va lui donner sa forme (cube ou tablette). A Niamey, il est rare de trouver une femme, préparer à manger sans ajouter ce produit. La plupart des femmes pensent en effet que les bouillons constituent la base qui donne plus de goût au met préparé.

Selon M. Hama Boubacar, un commerçant du Marché de Wadata, les bouillons cubes ont fait leur apparition depuis plusieurs années. Aujourd’hui, ces bouillons sont devenus un ingrédient essentiel dans de nombreux plats quotidiens. Ils sont utilisés pour donner le goût aux plats.

Mme Boubacar Balkissa, une ménagère explique les raisons pour lesquelles elle consomme de l’arôme. Pour elle, les bouillons sont devenus les rois des cuisines. « Les temps sont durs la dépense quotidienne est difficile à gérer, préparer un repas pour une famille de plus de dix personnes est difficile, tout est cher et je n’ai pas le choix que d’utiliser l’arôme (les cubes) pour donner l’illusion du goût.

Par ailleurs, Mme Boubacar Balkissa affirme qu’à chaque fois qu’elle va au marché, elle constate que le marché est inondé de nouvelles gammes de bouillons. « Et moi j’achète pour essayer le goût.  Ça fait un mois que j’utilise un de ces bouillons et c’est très bon. Ça donne un goût délicieux même s’il n’y a pas de viande, il remplace tout dans la sauce » témoigne Balkissa.

Cependant, l’utilisation des bouillons de cube représente un véritable fléau et constitue un danger pour la santé. Cette pratique (la consommation des bouillons) s’est malheureusement généralisée au Niger. De nos jours, l’usage des bouillons est devenu un véritable phénomène. Malgré les risques liés à la consommation de ce type de produit, les gens continuent de les utiliser sans modération.

Selon le nutritionniste Abdoul Razak Bello Plusieurs dangers guettent les consommateurs de ces produits.  « Le premier risque lié à la consommation des bouillons est essentiellement relative au sel.  Dans les bouillons, il y a une quantité non négligeable de sel. Or, la consommation de plus de 5g de sel par jour peut provoquer une augmentation de tension artérielle qui va favoriser des maladies cardiovasculaires. La consommation des bouillons peut provoquer des problèmes digestifs, des maladies cancéreuses etc. »

Dr Abdoul Razak Bello invite la population a une prise de conscience relativement à la consommation des arômes.  « Dans chaque maison si possible d’utiliser le sel plutôt que les bouillons ou tout simplement mettre un tout petit peu d’arôme pour ceux ou celles qui ne peuvent pas s’en passer » conseille le nutritioniste.

Par Nafissa Yahaya(onep)