Visite du Ministre de la Jeunesse et des Sports dans les services relevant de son département ministériel : «Tout est prioritaire même s’il y’a des aspects sur lesquels il faut agir dans l’immédiat», a déclaré M. Sékou Doro Adamou

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Sékou Doro Adamou a effectué une série de visite, hier dans plusieurs services relevant de son département ministériel. Ce déplacement a conduit le ministre Sékou Doro Adamou et la délégation qui l’accompagne dans plusieurs directions et services dans les locaux du ministère et à l’annexe.

La première étape de cette visite a été consacrée au bureau du conseiller du ministre et à celui du Secrétaire général du Ministère. Par la suite la délégation ministérielle a visité les bureaux des directeurs généraux, des directeurs sectoriels et ceux des différents services. Ainsi, le ministre s’est rendu au bureau d’ordre, à la Direction des Ressources Financières et Matérielles, à la Documentation, à la Direction Générale des Sports, à la Direction Générale de la Jeunesse, au Fonds du développement des Sports, à la direction des marchés publics, à la direction de gestion des infrastructures sportives, à la Direction des Ressources Humaines, aux bureaux du service de la médecine sportive, etc.

Il faut noter que le ministère de la Jeunesse et des Sports est composé au total de 17 directions dont deux Directions Générales, des Directions sectorielles et des Directions transversales. Au cours de cette visite, le ministre s’est principalement intéressé aux conditions de travail des agents. Il a relevé plusieurs difficultés auxquelles, a-t-il dit, il va falloir apporter des réponses urgentes afin de mettre le personnel dans des conditions d’accomplir leur mission. «Cette visite m’a permis de connaitre les conditions dans lesquelles travaillent les agents afin d’identifier les mesures à prendre pour améliorer leurs conditions de travail. Je l’ai dit, pour permettre aux gents de bien travailler il faut les mettre dans un minimum de conditions de travail. Je crois que si nous arrivons à le faire, cela va permettre à ce que les résultats soient au rendez-vous», a indiqué le Ministre.

Monsieur Sékou Doro Adamou a indiqué que tout est prioritaire même s’il y’a des aspects sur lesquels il faut agir dans l’immédiat. En effet, au nombre des difficultés on note l’exigüité des bureaux, l’insuffisance du matériel de travail (ordinateurs, bureaux, tables, chaises, etc.), la vétusté de certains matériels, etc. «Ce qu’il faut, c’est de se mettre en synergie avec l’ensemble des acteurs pour étudier les difficultés, faire l’évaluation qu’il faut et voir quelles solutions envisager et comment les apporter. Parce qu’il faut mettre les agents dans les conditions leur permettant d’accomplir leur mission avant de leur demander des résultats», a-t-il souligné.

Ali Maman(onep)