Célébration de la Journée Internationale de l’Accès à l’Information : Sensibiliser les institutions nationales et les citoyens sur l’importance de l’accès à l’information

Société

Le président du Conseil Supérieur de la Communication, Dr Kabirou Sani, a présidé hier matin à Niamey, le lancement de la journée portes ouvertes pour l’organisation de la célébration de la journée mondiale de l’accès à l’information. Le thème de cette édition est «intelligence artificielle, e-gouvernance et accès à l’information». Cet événement a pour objectif de favoriser le partage d’informations et de rapprocher les institutions républicaines, les organisations de la société civile et les citoyens.

Le 28 septembre de chaque année, a été décrété, journée internationale de l’accès à universel à l’information, par la conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO). Pour le président du CSC, l’UNESCO veut, à travers cet axe, exhorter les Etats membres qui ne l’ont encore fait, à adopter les lois d’accès à l’information, à encourager ceux qui l’ont fait, à les mettre en œuvre et faire du libre accès aux données publiques, un indicateur indispensable de gouvernance et une exigence à laquelle doit adhérer toute nation qui se veut démocratique. Dr Kabirou Sani a rappelé que le Niger a adopté depuis 2011, une charte d’accès à l’information publique et aux documents administratifs pour garantir le droit du public à l’information.

L’objectif de la commémoration de cette journée pour la troisième fois au Niger, et qui est à sa 7ème édition au niveau mondial, a-t-il fait savoir, consiste à vulgariser la date du 28 septembre comme journée internationale de l’accès à l’information. Une thématique d’actualité qui permettra aux différents acteurs réunis de discuter des mutations rapides qui se produisent dans le secteur de la presse, de la communication et de la gouvernance.

Quant à la journée portes ouvertes initiée par le CSC, a-ajouté Kabir Sani, elle consiste à regrouper les institutions de l’état, les organisations de la société civile et les citoyens et créer un engagement entre les différentes parties. Ainsi, l’activité permettra de faire connaitre davantage les missions du CSC, et éventuellement les attentes des citoyens qui s’exprimeront à travers une boite de suggestion.

Pour sa part, la directrice du Bureau de la démocratie, du droit, de la bonne gouvernance, et des conflits, M. Asta M. Zinbo représentant la directrice de la mission de l’USAID Niger, a indiqué que, le droit à l’information est un droit reconnu par la communauté internationale, car son respect conditionne la réalisation des autres droits, qu’ils soient civils, politiques, économiques et sociaux. Elle a en outre souligné que le gouvernement américain attache du prix à sa réalisation car ce droit figure en bonne place dans les dispositions légales des Etats Unies d’Amérique à travers le freedom of information act (FOIA).

M. Asta M. Zinbo a déclaré, qu’au Niger, l’Ambassade des Etats Unis investit beaucoup dans la société civile, la presse et les ONG pour améliorer l’accès à l’information et renforcer la démocratie. Aussi, a-t-elle ajouté, la célébration de cette journée constitue également une opportunité pour les citoyens de découvrir plusieurs institutions publiques, notamment leurs attributions, leur fonctionnement et demander des informations souhaitées. Cet évènement offre incontestablement un espace d’interaction entre citoyens et l’administration en vue de la création d’un engagement constructif.

Farida Ibrahim Assoumane(onep)