Ouverture de l’atelier régional de capitalisation sur le bilan alimentaire animal et les systèmes d’informations pastorales : Pour une meilleure gestion des ressources alimentaires pour les animaux

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Les travaux de la rencontre régionale de capitalisation sur le bilan alimentaire animal (FBS) et les Systèmes d’informations pastorale (SIP) ont débuté hier au centre régional d’AGRHYMET de Niamey. Ces travaux seront conduits conformément aux recommandations de l’atelier de cadrage tenu en juin 2021 et au protocole d’accord CILSS/AGRHYMET/FAO. La cérémonie d’ouverture de ces assises  de quatre (4) jours a été présidée par le Directeur général du centre régional AGRHYMET, CCR AOS, Dr Hamadoun Mahalmoudou.

Le directeur général du Centre Régional AGRHYMET a d’abord souligné la mission assignée audit centre, qui est de produire et diffuser des informations sur la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles, y compris l’adaptation et l’atténuation du changement climatique, et de renforcer les capacités des organismes nationaux, par la formation de leur personnel, l’appui en équipements et financier.

C’est dans ce cadre, a fait savoir Dr Mahamadoun Mahalmoudou, que le CILSS et la FAO ont décidé d’accompagner les pays à se doter d’une méthodologie de calculs du bilan alimentaire pour animaux. A cet effet, les deux institutions, ont organisé en janvier 2020, une rencontre régionale de réflexion et de partage sur l’appropriation d’une méthodologie adaptée de calcul des bilans alimentaires pour animaux (feed balance sheets-FBS) et la redynamisation des équipes nationales chargées des bilans alimentaires. Il a en outre rappelé les recommandations qui ont été faites au cours de cette rencontre notamment : la synergie d’action sentre les systèmes d’informations pastorales (SIP) au Sahel.

Cette collaboration a été inscrite dans le renforcement de la résilience des populations pastorales et agropastorales transfrontalières dans les zones prioritaires du Sahel. Aussi, a-t-il souligné, en juin 2021 un atelier régional de cadrage organisé a retenu de privilégier la capitalisation et le partage des informations sur les SIP avec les acteurs et partenaires pour dégager des recommandations idoines en vue de consolider et améliorer les SIP en Afrique de l’Ouest et au Sahel et de faciliter la circulation de l’information dans le milieu agropastoral et au niveau sous-régional.

 Aïchatou Hamma Wakasso(onep)