2ème congrès ordinaire du Syndicat Alternatif des Enseignants du Niger (SAEN) : Un nouveau bureau mis en place et des recommandations formulées

Société

Le Syndicat Alternatif des Enseignants du Niger (SAEN), affilié à la centrale syndicale, Union Syndicale Progressiste des Travailleurs (USPT) a tenu, le dimanche 11 septembre dernier, son 2ème congrès ordinaire, placé sous le thème : ‘‘Rôle des syndicats dans la promotion de la carrière des enseignants dont le recrutement à la fonction publique’’. L’ouverture des travaux a été marquée par la présence des responsables de l’USPT, ceux de plusieurs syndicats affiliés à l’USPT ainsi que de nombreux militants du SAEN.

 A l’ouverture des travaux, le Secrétaire général adjoint du Syndicat Alternatif des Enseignants du Niger (SAEN), M. Aghali Silimane, a indiqué que cette date du 11 septembre 2022 est un jour mémorable, qui sera inscrit en lettre d’or dans les annales du SAEN, puisqu’il consacre le renouvellement de son Bureau Exécutif National’’. «Depuis sa création, en 2018 à ce jour, le SAEN a connu une importante évolution dans le cadre de la défense des intérêts matériels et moraux de ses militants», a noté M. Silimane. En effet, ajoute-t-il, en quatre ans d’exercice, le SNAE a demandé et obtenu l’affectation d’un nombre important de ses militants, certains pour le besoin du syndicat et d’autres dans le cadre de l’exercice de leur fonction d’enseignant. «Déjà bien installé à Niamey, la capitale, le SAEN pose les prémisses d’une installation progressive dans les départements et communes de notre vaste pays. Notre syndicat lutte pour l’égalité sociale, la démocratie et des meilleures conditions de vie et de travail pour ses militants», a ajouté le SGA du BEN/SEAN, Aghali Silimane.

Dans son intervention, le SG du BEN/USPT, M. Souleymane Bandado a d’abord situé les contextes international et national dans lesquels se tiennent ces assises. Il a ensuite demandé la fin de la contractualisation dans le système éducatif national, avant d’appeler les militants du SEAN à une mobilisation, sans faille pour défendre leurs intérêts matériels et moraux. A l’issue des travaux dudit congrès, un nouveau bureau exécutif a été mis en place et plusieurs recommandations, résolutions et motions ont été formulées à l’endroit des partenaires du SEAN.

Mahamadou Diallo(onep)