5ème congrès confédéral ordinaire de la CDTN : La contribution des organisations syndicales à la promotion de la paix et de la sécurité au Niger au centre des échanges

Société

La Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger (CDTN) organise du 20 au 22 septembre 2022 au Palais des Congrès de Niamey, son 5ème Congrès Confédéral Ordinaire, sous le thème «Promotion de la paix et de la sécurité au Niger : contribution des organisations syndicales». Au cours de ces assises, les congressistes se pencheront sur plusieurs questions notamment la présentation et affiliation définitive de nouveaux syndicats, la présentation des rapports moraux et financiers du bureau exécutif national (BEN/CDTN), l’animation des panels sur plusieurs thématiques, le renouvellement du BEN/CDTN, etc.

Etaient présent à l’ouverture de ce congrès, la ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Mme Daoura Hadizatou Kafougou, des représentants des structures et organisations syndicales nationales et internationales, etc.

Lors de cette cérémonie, la ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative a, au nom du gouvernement, adressé ses salutations et encouragements à tous les acteurs syndicaux de la CDTN. Pour Mme Daoura Hadizatou Kafougou, la tenue d’un congrès confédéral ordinaire constitue un événement majeur pour une organisation syndicale, car elle offre l’occasion aux membres de l’organisation de participer de façon inclusive à la formulation des orientations de celle-ci.

Par ailleurs, la ministre en charge de la Fonction Publique a souligné que le thème choisi par la CDTN est d’actualité et d’importance majeure pour le Gouvernement. En effet, précise-t-elle, ce thème cadre parfaitement avec les préoccupations du moment, car notre pays se trouve depuis quelques années en plein cœur de la zone affectée par l’insécurité sévissant dans l’espace Sahélo-saharien. «Votre 5ème congrès confédéral ordinaire, du fait de certains enjeux, doit examiner de façon rétrospective, les actions accomplies par votre organisation afin de dégager les orientations futures et stratégiques allant dans le sens de l’accomplissement de vos missions», a soutenu la ministre Hadizatou Kafougou.

Auparavant, le Secrétaire général de la CDTN M. Idrissa Djibrila a rappelé que la question des élections professionnelles figurait en bonne posture en termes de défis à relever par la CDTN. A cela s’ajoutent la sauvegarde des acquis, le renforcement du cadre organisationnel à travers la dotation des régions en siège, la formation continue des membres à tous les niveaux, le rehaussement de l’âge de départ à la retraite et l’amélioration des conditions de vie des travailleurs. «Je vous invite à des débats sereins afin qu’au sortir de ces assises jaillissent des textes susceptibles de maintenir la place de leader syndical qu’occupe notre Confédération», a lancé le Secrétaire général de la CDTN aux congressistes.

Notons que la CDTN est la première centrale syndicale, la plus représentative des travailleurs à l’issue des élections professionnelles tenue le 31 juillet 2019. Elle est composée de 54 syndicats affiliés relevant des secteurs public, privé, parapublic et informel.

 Abdoul-Aziz Ibrahim(onep) et IndatouHarouna (Stagiaire)