6ème congrès ordinaire du RDP Jama’a : Accorder une place de choix aux Femmes et aux Jeunes dans les instances décisionnelles et dans la stratégie de communication

Société

Le Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès (RDP-Jama’a) a organisé, hier dimanche 12 décembre, au Palais des Congrès de Niamey, son 6ème congrès ordinaire, sous l’égide du président du bureau politique national du parti, Dr. Hamid Algabid. A l’instar du précédent congrès du parti qui s’était tenu le 9 avril 2017 dans cette même salle du palais des congrès, les présentes assises se tiennent concomitamment avec les 3èmes congrès du Rassemblement des Jeunes Jama’a /RJJ et du Rassemblement des Femmes Jama’a / RFJ.

Ce 6ème congrès se tient à la croisée d’enjeux politiques post électoraux et sécuritaires majeurs. A l’échelle nationale, régionale voire mondiale la question de la pandémie du Covid-19 impacte aussi le quotidien et le devenir. Dans son discours d’ouverture de ces assises, le président du RDP Jama’a a affirmé que ces situations éprouvantes ont plutôt tendance à endurcir les militants et sympathisants de son parti, «plus que jamais déterminé à poursuivre le combat démocratique, sous toutes ses formes, dans le but de faire triompher la cause nationale».

Dr. Hamid Algabid a parlé à une mobilisation de l’ensemble des militantes et militants pour relever les nouveaux défis de leur parti avec comme objectif à terme, le renforcement de la performance du RDP /Jama’a dans toutes les Coordinations et Sous Coordinations Régionales. «Pour ce faire nous avons conscience qu’il faille faire preuve d’un engagement et d’une inventivité en vue de la mise en œuvre de notre vision partagée à savoir : améliorer durablement les comportements de chacune et de chacun, favoriser la créativité, la productivité et la responsabilisation des militantes et militants dans toutes les structures et instances du parti, tendre vers une véritable culture de citoyenneté politique propre à la personnalité spécifique du RDP/Jama’a», a indiqué le président du Bureau politique national.

Dr. Hamid Algabid a invité ainsi, les militants et militantes à une appropriation effective des principes chers au parti que sont l’engagement, la responsabilité et la loyauté. Selon lui ces principes clés constituent le gage de leur triptyque «Paix, Travail et Justice». Cette ambition légitime s’inscrit dans la nouvelle démarche de réorganisation profonde du parti dont le point de départ est constitué par le signal fort donné au précédent congrès ordinaire de 2017 avec l’institutionnalisation et l’encrage du Rassemblement des Femmes Jama’a RFJ et du Rassemblement des Jeunes Jama’a /RJJ dans les instances décisionnelles du parti, a-t-il poursuivi. Cela, a-t-il dit, conforte davantage le Bureau Exécutif National dans sa quête de mise en œuvre et de déploiement d’une stratégie de communication efficace qui doit s’appuyer sur les femmes et les jeunes du parti. «A cet effet il est bon de noter que le RDP/JAMA’A vient de recevoir un témoignage officiel de l’ONG FAD (Femmes Actions et Développement)», a mentionné Dr. Hamid Algabid.

«Mieux se comprendre pour avancer ensemble, fidéliser et motiver les militants et sympathisants : telles sont les aspirations collectives profondes et la ligne de conduite des femmes et des hommes de notre parti, le RDP/JAMA’A pour une contribution efficace et efficiente à la culture de paix, de développement et de justice sociale pour la prospérité du Niger et de notre parti», a déclaré le président du parti, dans la salle comble des partisans, des sympathisants et des militants, en présence des responsables de plusieurs partis politiques de la mouvance comme de l’opposition.

Ce congrès est aussi une occasion pour le parti jaune de se prononcer sur la situation socio-politique, économique et sécuritaire du moment.

S’agissant de la question sécuritaire, le RDP Jama’a félicite et encourage les forces de défense et de sécurité pour leur engagement sans faille afin de garantir la paix et la sécurité dans les villes et sur les frontières, hélas souvent au péril de leur vie. «Nous joignons nos voix à celles des autres citoyens pour saluer leur bravoure et c’est l’occasion de leur réitérer toute notre gratitude et notre soutien», a dit Dr. Hamid Algabid avant de témoigner la sympathie de son parti aux familles endeuillées du fait des actions terroristes sur les théâtres des opérations, en particulier sur la ligne de front dans les régions de Diffa, de Tahoua et de Tillabéri. «Dans le même ordre d’idée, notre compréhension de la présence des troupes étrangères dans notre pays est que celles-ci se limite exclusivement à l’apport d’appuis à nos FDS notamment sur le plan logistique, tactique ainsi que dans les volets renseignements et informations», a-t-il ajouté.

Le RDP/JAMA’A salue, en effet, le courage et l’implication personnelle de S.E Mohamed Bazoum, Président de la République, chef de l’Etat aux côtés des populations touchées. «Cet engagement sans faille a permis de redonner confiance aux populations déstabilisées de certains villages de Diffa et Tillabéri», a soutenu le président du RDP qui a réaffirmé leur appartenance à la MRN et salué son implication effective dans les activités tant au niveau du législatif qu’au niveau de l’exécutif,

Sur la problématique du covid-19, le RDP /JAMA’A en appelle à une plus grande solidarité de la communauté internationale, seule alternative susceptible d’éradiquer cette pandémie dont le vecteur bat ses propres records de nuisance avec ses interminables mutations.

Par rapport au contexte économique, Dr. Hamid Algabid estime que «l’impérieuse nécessité du développement de nos pays nous amène à demander à nos parlementaires et à ceux de la CEDEAO, de s’impliquer plus fermement pour faire aboutir le processus de mise en place effective de notre marché commun en l’occurrence la ZLECAf, gage de notre intégration sous régionale».

 Ismaël Chékaré(onep)