Au Cabinet du Premier ministre : Le Chef du gouvernement reçoit l’ambassadeur d’Algérie au Niger, le Représentant Résident de la Commission de l’UEMOA et une délégation de la Plateforme Oignon

Audiences

Le Premier Ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou a accordé, hier dans l’après-midi, trois audiences. C’est ainsi qu’il a reçu l’ambassadeur de la République Algérienne, Démocratique et Populaire au Niger, SE. Bekhedda Mehdi qui, n’a pas fait de déclaration à l’issue de l’audience.

Le Chef du gouvernement s’est ensuite entretenu avec le Représentant Résident de la Commission de l’UEMOA au Niger M. Abdel Kader Toko Worou.

Avec M. Worou, les échanges ont essentiellement porté sur la coopération entre le Niger et cette Institution d’intégration sous-régionale. Etant en début de son mandat au Niger, le Représentant résident de l’UEMOA dit être venu d’abord pour une prise de contact. «Nous avons profité pour faire le tour des questions qui ont trait à l’intégration dans l’espace UEMOA, notamment les questions d’harmonisation des politiques, des réformes et des projets en cours au Niger. (…). Nous avons aussi échangé sur la future table ronde que le Niger organise à Paris pour le financement du Plan du Développement Economique et Social (PDES 2022-2026) pour lequel la Commission de l’UEMOA s’est engagée aux côtés du pays pour une meilleure organisation et pour obtenir les résultats escomptés par l’Etat du Niger pour pouvoir lever suffisamment de financement. Ce plan ambitieux contribuera à l’amélioration des conditions de vie des populations», a-t-il relevé. M. Abdel Kader Toko Worou a également saisi cette occasion pour remercier le Premier ministre pour ses encouragements à l’endroit de la Commission de l’UEMOA pour tout ce qu’elle fait au Niger.

Le Premier ministre a enfin reçu une délégation de la Plateforme Oignon du Niger conduite par M. Moustapha Kadri Serkin Abzin. Avec cette structure, les échanges ont porté sur le développement de cette filière. A l’issue de l’entrevue, le chef de la délégation a confié que, la Plateforme a, au cours de ces échanges, fait le point au Chef du gouvernement, sur la vie de la filière notamment les difficultés qu’elle rencontre. «Nous sommes convaincus au niveau de la plateforme que le développement du Niger en général passe par le développement des filières comme l’oignon. De la production en passant par le stockage, la commercialisation et la transformation, tout doit être fait dans les normes de qualité. Le Premier ministre nous a compris. Nous avons proposé des solutions à tous les problèmes et nous sommes ravis de sa compréhension et de sa position par rapport à cette question», a-déclaré M. Moustapha Kadri Serkin Abzin.

«Parmi les problèmes évoqués, on peut citer la question de l’engrais, des semences, du stockage, de la commercialisation et la transformation (notamment l’industrialisation), le financement et l’organisation de la filière», a conclu M. Kadri Serkin Abzin.  Il faut noter que, l’Observatoire Régional de l’Oignon en Afrique de l’Ouest et du Centre regroupe 22 pays.

 Ali Maman(onep)