Championnat National de Tennis de Table et de para-tennis édition 2021 : Participation des huit régions en hommes et en dames ainsi que des athlètes en situation de handicap

Sport

La Fédération Nigérienne de Tennis de Table (FNTT) a organisé, à Niamey, le Championnat National de cette discipline édition 2021. Après plusieurs jours des compétitions, les finales se sont jouées le samedi 25 décembre 2021, à l’Académie des arts martiaux de Niamey, sous le haut patronage de M. Sékou Doro Adamou, ministre de la Jeunesse et des Sports. C’était en présence des membres de cette Fédération et de plusieurs invités.

A l’issue des finales en hommes, c’est Bachir Mamadou de Zinder qui remporte la coupe ; Yacine Alfa Kaza du Club CUN-Niamey V est 2ème et Mamadou Hadi du Club Académie de Tennis de Table de Niamey s’est classé 3ème.

En dames, le podium est composé de Saadatou Mahamane du Club Académie de tennis de table de Niamey championne, Nafissa Mohamed du club de Bombey II Niamey (2ème) et Ramata Moutari du club CUN V Niamey (3ème).

En para tennis (pour personnes en situation de handicap) le podium Hommes est composé de Omar de Niamey champion ; Moussa Abdoulaye du club Bombey Niamey vice champion et Ibrahim Tayabou de Diffa classé 3ème. En para tennis Dames, la coupe a été remportée par Rachida Morou de Tillabéri, Salaha Aminou d’Agadez s’est classée 2ème et Mariam Ibrahim de Zinder a occupé la 3ème place.

Dans son discours de bienvenue, M. Mai Moussa Doubou, président de la Fédération Nigérienne de Tennis de Table (FNTT) a souligné que ce championnat est placé sous le signe de l’inclusivité. Le Championnat a ainsi regroupé les joueurs seniors hommes et dames de toutes les huit régions du Niger. C’est pourquoi, il a exprimé, au nom du Bureau Exécutif de la Fédération, sa joie et sa reconnaissance à l’endroit de tous ceux qui ont fait montre de leur disponibilité pour accompagner l’organisation et la tenue de cette édition. Il a aussi remercié le ministre de la Jeunesse et des Sports pour avoir accepté de parrainer ces finales malgré son calendrier chargé, notamment, avec la tenue des compétitions du Sabre National de lutte Traditionnelle à Niamey.

M. Mai Moussa Doubou a aussi, salué et remercié le public qui a fait le déplacement pour venir assister aux différentes finales de ce championnat. Il a expliqué qu’en conformité avec le thème de cette édition 2021, qui est l’inclusivité, cette année les compétitions se sont ouvertes au para tennis, c’est-à-dire, le tennis de table handisport qui est pratiqué par des sportifs en situation de handicap.

Sport paralympique par excellence, depuis les premiers jeux paralympiques de Rome en 1960, le para tennis fait partie des trois sports paralympiques avec la natation et l’athlétisme qui fait la promotion de l’inclusivité. «Les règles de jeu sont les mêmes qu’au tennis de table olympique et il peut se jouer debout ou assis. Aussi, les joueurs sont classifiés à 11 niveaux de handicaps selon leur possibilité de mouvement, la force musculaire, l’équilibre, le déplacement et la possibilité de manier une palette. Ainsi de la classe 1 à 5, les sportifs jouent en fauteuil roulant, de la classe 6 à 10 les sportifs jouent debout et la 11ème classe est réservée aux personnes en situation de handicap mental», a-t-il déclaré.

Le président de la FNTT a précisé que cette l’édition 2021 a été ouverte aux différents clubs en vue de permettre à un grand nombre de joueurs de s’exprimer. «La participation de toutes les 8 régions dans les deux formats : olympique et paralympique a été enregistrée», ajoute-t-il. C’est pourquoi, M. Mai Moussa Doubou a saisi cette opportunité pour féliciter et encourager les districts de tennis de table et a invité les joueurs à compétir dans la solidarité et la fraternité, car a-t-il rappelé, le sport est un moyen de cohésion sociale et de réduction des discriminations. «A ce titre, le sport offre un espace relationnel privilégié et permet le brassage, la consolidation de la paix et la solidarité entre frères nigériens. L’important est que chacun puisse adopter un comportement qui lui permette de s’épanouir», a-t-il déclaré. Le président de la FNTT a remercié le Comité Olympique et Sportif National (COSNI) et tous les partenaires de cette édition.

La présence des autorités ministérielles à cette cérémonie est un signe fort de leur soutien à la promotion du sport en général et d’encouragement aux fédérations qui donnent des activités à leurs athlètes. Toutes les rencontres se sont très bien déroulées et à la fin des prix en espèce et en nature ont été attribués aux participants.

Assad Hamadou(onep)