Communiqué de presse de la Banque Islamique de Développement (BID) : La BID approuve un financement de 1,6 milliard de dollars américains pour 24 nouveaux projets en Afrique, Asie et en Europe

Société

Lors de sa 343ème réunion tenue le 18 décembre 2021 à Djeddah, Royaume d’Arabie saoudite, le conseil d’administration de la Banque islamique de développement présidé par S.E. Dr Muhammad Al Jasser, a approuvé un financement de 1,6 milliard de dollars américains pour de nouveaux projets de développement dans les pays membres situés en Asie, en Afrique et en Europe. Le financement de ces projets s’inscrit dans le cadre d’une augmentation significative des opérations de financement de la BID basée à Djeddah, notée AAA. Au total, ce sont 24 nouveaux projets de développement qui seront financés dans 19 pays membres de l’institution financière.  

Les projets approuvés couvrent un large éventail de secteurs de développement, notamment «la construction de routes et le Transport à Grande Vitesse (TGV) ; énergie propre et renouvelable ; volaille, pêche, irrigation et agriculture ; alimentation des enfants; enseignement universitaire et technique; ainsi que la formation professionnelle. Les approbations comprennent 1,37 milliard de dollars de financement provenant des ressources ordinaires du capital (ROC) de la Banque, en plus des 16,5 millions de dollars de financement alloués par la branche de lutte contre la pauvreté de la BID, le Fonds de solidarité islamique pour le développement (FSID).

Au cours de la session, Dr Muhammad Al Jasser a réitéré l’engagement de la Banque et son soutien continu aux pays membres pour relever leurs défis de développement et remettre leurs économies sur les rails. Il a également déclaré qu’à cet effet, le Groupe de la BID continue de coopérer avec ses partenaires mondiaux de développement, notamment la communauté des Banques multilatérales de développement, le Groupe de coordination arabe et le FIDA, entre autres, pour mobiliser de nouvelles ressources. «En effet, ce paquet s’inscrit dans la meilleure tradition d’agir de manière contracyclique en ces temps difficiles», a expliqué le Président Al Jasser. En plus d’avoir examiné plusieurs autres rapports, les membres du Conseil ont approuvé la date et le lieu des Assemblées annuelles 2022 du Groupe de la Banque islamique de développement qui se tiendront en République arabe d’Égypte à Charm el-Cheikh, en juin.

Les nouveaux projets de développement approuvés lors de la 343ème réunion du Conseil d’administration concernent plusieurs pays africains en l’occurrence le  Niger pour un montant de 20,49 millions d’euro pour l’«Amélioration du projet routier Douchi-Kurdula-Nigeria Border Road». Ce projet contribuera au développement socio-économique du Niger, réduira les coûts et temps de déplacement et augmentera l’accès aux équipements sociaux.

Les autres pays africains bénéficiaires sont le Sénégal, la

Guinée, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Nigeria, le Togo, la Gambie, la Guinée Bissau, la Sierra Leone, le Tchad, le Mali et l’Ouganda. S’agissant des pays du continent asiatique et européen dont les projets sont concernés par le financement de la BID, on peut citer l’Indonésie; le Pakistan ; le Tadjikistan; le Turkménistan ; le Bahreïn et l’Albanie.

Hassane Daouda(onep)Source : BID