Congrès extraordinaire statutaire du Syndicat National des Agents des Impôts (SNAI) : Renouvellement du BEN/SNAI avec Abass Mahamane Falalou Moutari à sa tête

Société

Le Syndicat National des Agents des Impôts, a tenu, le dimanche 17 juillet 2022, son congrès extraordinaire, au Palais des Congrès de Niamey.  Cette instance qui fait suite au 10ème  Congrès ordinaire dudit syndicat, tenu du 25  au 26 mai à Tahoua, a pour ordre du jour l’amendement et l’adoption des textes fondamentaux et le renouvellement des membres du Bureau Exécutif National (BEN) SNAI et ceux de la Commission du Contrôle Administratif et Financier (CCAF). C’est le Secrétaire Général Adjoint du Ministère des Finances, M. Abdoul Laye Issoufou, qui a présidé l’ouverture des travaux de ces assises. Au sortir des travaux, un nouveau bureau a été mis en place, composé de 17 membres et 3 membres de la CCAF ont aussi été élus. C’est M. Abass Mahamane Falalou Moutari qui a été élu Secrétaire Général du SNAI. Par ailleurs plusieurs résolutions et recommandations ont été formulées par les participants.

Dans son mot introductif, le président du la Commission d’organisation de ce congrès, M. Abass Mahamane Falalou, a tout d’abord reconnu que les travaux du 10ème congrès ordinaire du SNAI tenu à Tahoua, ‘‘ne se sont malheureusement pas terminés dans les règles de l’art’’. «Convaincu qu’à cette date déjà le BEN sortant était en dépassement de mandat, nous avons tous fondé l’espoir que le congrès de Tahoua aboutirait par la mise en place d’un bureau exécutif national consensuel pour rétablir l’ordre normal des choses et pour le bien-être de nos militantes et militants», a-t-il indiqué. Cependant, a poursuivi M. Falalou, ‘‘contre toute attente, le BEN sortant a profité d’une cacophonie, entretenue par la CCAF, pour reporter le congrès à une date ultérieure, sans qu’aucune résolution spécifique ne soit prise pour arrêter le congrès et ou pour prolonger le mandat du BEN sortant. C’est cette situation qui nous a conduit à la tenue de ce congrès extraordinaire’’.

Quant au Secrétaire Général de la CDTN, après avoir regretté le contexte qui a prévalu, lors du congrès de Tahoua, a appelé au respect stricte des textes qui régissent le syndicat. «C’est la tenue régulière des instances et le respect des textes d’une structure syndicale qui fait sa force et qui inspire respect et considération, tant aux yeux de ses militants qu’à ceux de ses partenaires», a précisé M. Djibrilla. Procédant à la clôture du congrès, le Secrétaire Général Adjoint du Ministère des Finances, M. Abdoul Laye Issoufou s’est félicité de la tenue de cette instance du SNAI et a rassuré que le gouvernement prêtera une oreille attentive aux conclusions et aux doléances issues de ce congrès.

 Intervenant à son tour, le Directeur Général des Impôts, M. Mahamane Mal Ousmane, après avoir félicité le nouveau bureau, pour la confiance dont il vient de bénéficier de la part des militantes et militants du SNAI, s’est dit disposé à travailler avec lui, dans le cadre d’une meilleure mobilisation de ressources financières internes et dans le cadre des nouvelles réformes engagées pour une meilleure gestion de ces ressources. «A la DGI, nous sommes conscients de l’importance des ressources humaines et de nos partenaires pour atteindre les objectifs assignés à nos services. Je compte sur votre collaboration, votre dévouement et votre disponibilité pour travailler ensemble, dans l’intérêt du Niger et de son peuple», a indiqué M. Mahamane Mal Ousmane.

Par ailleurs, quatre (4) résolutions et deux (2) recommandations ont été formulées par les participants. Les recommandations sont relatives à l’accélération du processus de la mise en place effective du réseau comptable adressée à la DGI et la seconde, destinée au Ministère des Finances, relativement à l’aboutissement du processus d’adoption du Statut particulier des agents des impôts.

Mahamadou Diallo(onep)