Diffa : La capitale du Manga se mobilise pour un accueil des grands jours au Président de la République

Société
Spread the love

Sharing is caring!

A la veille de l’arrivée du Président de la République à Diffa pour une visite officielle, l’ambiance est singulière dans cette ville qui renoue progressivement avec la paix et la stabilité. Les activités économiques reposant essentiellement sur l’agriculture et l’environnement à travers la production du poivron et la commercialisation du poisson fumé et frais reprennent de plus belle à Diffa. Autant dire que la ville reprend son animation d’antan. Les déplacés internes retournent petit à petit dans leurs villages respectifs  à la faveur du retour de la paix pour se consacrer aux activités agricoles et d’élevage afin de relancer l’économie régionale impactée par l’insécurité le long du lac Tchad et la Komadougou Yobé.

Les populations du Manga se préparent pour réserver un accueil à la dimension de leur hôte d’aujourd’hui, en l’occurrence le Président de la République qui, pour sa première sortie à l’intérieur du pays, a choisi la région de Diffa. Aujourd’hui est un jour particulier pour les populations du manga qui ne manqueront certainement pas d’exhiber les richesses socioculturelles de la région. L’algaïta de Digadji Chétima Ganga va résonner à l’aéroport de Diffa qui a été rénové dans le cadre de la fête tournante du 18 décembre dite Diffa N’glaa. La fantasia des chevaux rigoureusement apprivoisés va être aussi  exécutée avec des professionnels en la matière tels que les Chefs traditionnels de la Région. En effet, en attendant le jour J, la ville de Diffa refait sa toilette avec des investissements dont elle a bénéficié lors de la fête du 18 décembre 2020 même si l’événement proprement dit ne s’est pas encore tenu. La double voie goudronnée qui va de la tribune officielle jusqu’au rond-point des Martyrs qui est l’axe principal de la ville grouille de monde.

La mobilité des tricycles, ces taxi-moto communément appelés «Adai-deyta sahu» est perceptible. ‘’Il faut maximiser le profit à l’occasion de cette visite du président à Diffa‘’, nous confie un jeune conducteur de tricycle. ‘’C’est avec les visiteurs nationaux et les étrangers qui viennent à Diffa que nous avons la clientèle. Certains d’entre eux sont généreux parce qu’ils peuvent donner plus que l’argent de la course qui est 200 FCFA. L’axe allant du rond-point « IQRA » à l’aéroport connait également une affluence. La navette des véhicules venant de Niamey présage d’un événement  imminent. Sur le plan sécuritaire, le dispositif a été renforcé depuis quelques jours pour parer à toute éventualité avec des professionnels visiblement aguerris dans les préparatifs de ce genre d’événement. Ce qui est tout à fait normal dans la mesure où le risque zéro n’existe pas.

Le Conseil Régional s’active pour mobiliser les populations du Manga

Selon le président du conseil régional de Diffa, M. Dalla Korodji, la mobilisation des populations sera à la hauteur de l’événement. Cette visite du Président de la République revêt un caractère hautement symbolique parce qu’il s’agit d’aller donner de l’espoir aux populations de la région de Diffa fortement impactées par la menace terroriste. ‘’Nous allons certainement aborder l’avenir avec beaucoup plus de sérénité avec l’engagement politique du Président Mohamed Bazoum à restaurer la sécurité dans toute la région de Diffa. Le retour des déplacés internes qui a déjà commencé constitue la preuve tangible de la promesse qu’il avait faite aux populations de la région du manga, lors de la campagne électorale. La réinstallation des populations a été conduite minutieusement par le gouverneur de la Région de Diffa M. Issa Lemine que nous saluons au passage. Nous sommes convaincus qu’il ira jusqu’au bout. Le village de Baroua et celui N’Gagam sont réinstallés. Nous allons l’accompagner dans cette initiative salvatrice parce que nous sommes l’épine dorsale du développement de la région’’, a dit le président du conseil régional de Diffa, M. Dalla Korodji.

Les attentes des ressortissants de la région de Diffa

Dans le milieu estudiantin les sujets abordés portent sur plusieurs aspects de la vie.   Mais l’arrivée du Président de la République s’invite dans les conversations.   Abordée au sortir d’un examen, Mlle Mariama Mahamane Abdou, en classe de 1ère année à l’Université de Diffa, Option Environnement et Ecologie, énumère quelques attentes. ‘’Nous demandons que le président renforce davantage la sécurité dans la région afin que nous puissions tranquillement étudier. Sans la sécurité, aucune entreprise humaine ne pourra prospérer. Notre souhait le plus ardent que la région de Diffa renoue avec la sécurité’’, a-t-elle confié. Abondant dans le même sens M. Gremah Adji Boukar, camarade de classe de Mariama, dit : «ce déplacement du Président de la République à Diffa nous réconfortera dans notre résilience face à la crise sécuritaire. Que le Président renforce davantage les capacités matérielles des Force de Défense et de Sécurité engagées sur le terrain pour combattre Boko Haram».

 Hassane Daouda, Envoyé Spécial(onep)