Dosso : Lancement de la 2ème phase du Programme d’Appui aux Collectivités Territoriales (PACT2)

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La 2ème phase du Programme d’Appui aux Collectivités Territoriales (PACT2) des régions de Dosso et Maradi a été officiellement lancée hier matin à Dosso. La cérémonie a été placée sous la présidence du secrétaire général du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Seydou Halidou en présence des autorités administratives de Dosso et de nombreux invités. Financée par la coopération suisse avec comme mandataire le Laboratoire Citoyennetés, la première phase du PACT a été lancée le 28 janvier 2016 à Maradi avec comme objectif de renforcer le dispositif d’accompagnement des collectivités territoriales des régions de Dosso et Maradi.

Dans le discours de lancement de cette 2ème phase du PACT, le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a rappelé que c’est dans un contexte national caractérisé par une grande pauvreté et une faible capacité de gouvernance locale que la confédération suisse à travers la DDC a décidé d’accompagner le processus de décentralisation en cours au Niger à travers la mise en œuvre du Programme d’Appui aux Collectivités territoriales dans les régions de Dosso et Maradi. La finalité de cette deuxième phase de ce programme, a souligné M. Seydou Halidou, se veut aussi volontariste que la précédente en ce qu’elle préconise de faire en sorte que les conditions de vie des populations s’améliorent et les régions se développent économiquement grâce à des citoyens impliqués, une bonne gouvernance locale et l’animation du développement économique régional par les conseils régionaux.

Couvrant l’ensemble des communes et conseils régionaux de Dosso et de Maradi, avec un financement d’un montant de neuf (9) milliards de francs CFA sur la période 2121-2025, le PACT 2 se donne pour ambition de «faire de ces deux régions des modèles en matière de gouvernance locale et de développement économique régional.

Le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation s’est réjoui de ce que cette ambition affichée du programme aussi bien que la finalité déclinée par cette 2ème phase du PACT sont en parfaite cohérence avec les priorités du programme de renaissance acte 3 du Président de la République Mohamed Bazoum. De même,  ils s’intègrent harmonieusement dans les perspectives définies par la Déclaration de politique générale du gouvernement adoptée le 26 mai 2021par l’Assemblée nationale qui prévoit entre autres de «s’atteler à restaurer la crédibilité et l’efficacité des collectivités territoriales pour une transformation structurelle à la base». M. Seydou Halidou a invité les maires des communes et les présidents des conseils régionaux à plus d’initiatives et de rigueur afin d’être à la hauteur des enjeux de la mise en œuvre du PACT 2.

Auparavant, dans leur discours de bienvenue, le Vice maire de Dosso et le préfet du département de Dosso ont rassuré la coopération suisse et le Laboratoire Citoyennetés de la disponibilité des autorités administratives et des services techniques déconcentrés pour l’accompagnement et l’appui-conseil aux collectivités territoriales dans la mise en œuvre du PACT. Pour sa part, la représentante de la Coopération suisse, Mme Zina Omar Mamane Chaffar s’est réjouie de prendre part au lancement de cette 2ème phase du programme. Les résultats enregistrés pendant la première phase, a-t-elle souligné, ont conforté la coopération suisse.

Mahamane Amadou  ANP-ONEP/Dosso