Dosso : Les autorités de la région en formation sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées

Société

Organisé par la Commission Nationale des Droits Humains en partenariat avec la Délégation de l’Union Européenne au Niger, Dosso abrite ce lundi 8 août 2022, un atelier d’information et d’échanges à l’endroit des pouvoirs publics et des autorités municipales sur la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées (CDPH).

Pendant deux jours, les participants suivront plusieurs communications qui seront présentées par d’éminents conférenciers que la CNDH a choisis pour leur qualité professionnelle et leur expérience avérée dans le domaine.

Dans le discours qu’il a prononcé, le secrétaire général adjoint du gouvernorat de Dosso M. Halilou Azizou a félicité la CNDH et l’Union Européenne pour cette louable initiative qui fera sans doute tâche d’huile dans l’amélioration des connaissances des décideurs. La  question des droits de l’homme, a indiqué le

secrétaire général adjoint du gouvernorat,  ‘’est un facteur déterminant à la consolidation de l’Etat de droit’’. Par conséquent, a-t-il affirmé, ‘’les droits des personnes handicapées doivent être pris en compte dans tout ce que nous entreprenons’’.

 M. Halilou Azizou a rappelé que la  Loi fondamentale a prévu de promouvoir et de protéger leurs droits. Ainsi, la convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) ratifiée par le Niger en 2008, ‘’vient à point nommé pour amener les Etats Partis dont le Niger à respecter leurs engagements vis-à-vis des organes de Traité mais également pour rendre justice à une partie de leur population devenue vulnérable suite à un handicap’’.

Les droits de l’Homme en général et les droits des personnes handicapées en particulier constituent une priorité pour les plus hautes autorités de la 7ème République, a souligné le secrétaire général adjoint.  Il a de ce fait exhorté les participants à être assidus tout au long des travaux afin de faire du respect des droits humains l’une des priorités de leurs actions.

M. Halilou Azizou a remercié la CNDH et la Délégation de l’Union Européenne pour leur  fructueux partenariat mais aussi pour le choix porté à la région de Dosso pour leur présence sur le terrain, ce qui prouve combien cette institution et ses partenaires sont attachés à un meilleur ancrage des Droits Humains dans notre pays.

Auparavant, la représentante du Président de la CNDH, la commissaire Rachidatou Illa Maïkassoua a fait une présentation de la CNDH, sa mission et ses objectifs. Abordant ensuite l’objectif du présent atelier, la Commissaire à  la CNDH a indiqué qu’en choisissant les participants à cette rencontre, la CNDH n’a pas raté sa cible car une fois formés sur la convention relative aux droits des personnes handicapées, les autorités administratives qui ont pris part à cet atelier n’hésiteront plus à prendre en compte les droits des personnes handicapées dans leur planification car la CDPH a mis en exergue toutes les obligations qui incombent aux Etats pour combler les écarts qui existent entre les personnes handicapées et les autres. L’inclusion du handicap, a souligné Mme Rachidatou Illa Maïkassoua est un aspect essentiel du respect des droits humains, du développement durable, de la paix et de la sécurité.

Mahamane Hamadou, ANP-ONEP/Dosso