Dosso/Lutte traditionnelle : Première édition de la Coupe Issaka Issaka

Sport

Le groupe Dosso-Mazada a organisé du 21 au 22 octobre 2022 à l’arène de lutte Salma Dan Rani de Dosso, la première édition du tournoi de lutte traditionnelle dénommée coupe Issaka Issaka. Cette compétition qui a réuni les lutteurs des 8 départements de la région en raison de deux lutteurs par département était dotée de plusieurs prix dont une moto Kasea pour le vainqueur. Ainsi, pendant deux jours, l’arène de lutte a vibré sous le rythme des tambours, d’époustouflants combats livrés par les redoutables lutteurs de la région sous les applaudissements nourris des spectateurs venus nombreux honorer leur champion Issaka Issaka.

Dosso Mazada qui a organisé ce tournoi est une organisation apolitique qui regroupe les ressortissants des 8 départements de la région. Son but est de réunir les dossolais autour d’un idéal de développement et de promotion de la région. Les activités de Dosso-Mazada tournent autour de plusieurs évènements pour réunir les ressortissants de Dosso et au-delà les Nigériens vers un idéal de paix, de cohésion et de développement. Plusieurs interventions ont marqué la présente cérémonie: celle de la présidente de Dosso-Mazada qui a présenté son organisation, le vice-maire qui a souhaité la bienvenue à tous les participants.

Prononçant le discours de lancement du tournoi de lutte traditionnelle, le gouverneur de la région de Dosso M. Albachir Aboubacar a souhaité la bienvenue à toutes les délégations venues des huit départements pour participer aux compétitions de la lutte traditionnelle entrant dans le cadre de la coupe Issaka Issaka. Par l’engagement des populations de la région, des autorités administratives et coutumières a indiqué le gouverneur, Dosso est devenu non seulement une pépinière mais aussi une référence en matière de lutte traditionnelle. Cela a-t-il précisé est démontrée par les différents succès enregistrés d’année en année mais également la présence de plusieurs de ses lutteurs dans les autres régions du pays.

Les performances réalisées par les lutteurs de la région ces dernières années notamment celles du champion Issaka Issaka dit Kadri Abdou lors des différentes compétitions au plan national témoignent, selon le gouverneur de Dosso, de la suprématie de la région en matière de lutte traditionnelle. Pour rappel, Issaka Issaka, digne fils de la région a-t-il expliqué a de 2010 à ce jour un palmarès inégalable. Il devient champion national de moins de 19 ans en 2010 à Tillabéri, 4 fois détenteur du sabre national, respectivement en 2015 à Agadez, 2016 à Dosso, en 2019 à Tillabéri, 2022 à Niamey. Il a obtenu plusieurs fois le titre de champion au plan national et international. Issaka Issaka a aussi remporté le TOLAC 2021 en terrassant le champion sénégalais.

Ce sport roi au Niger, la lutte traditionnelle, a dit en substance le gouverneur de Dosso, est une activité sportive qui joue un rôle important dans la culture de notre pays. Au regard de son aspect culturel, la lutte traditionnelle fait la fierté des populations de notre pays parce qu’elle contribue au-delà de son caractère sportif à renforcer les liens de fraternité, de solidarité et la cohésion sociale.

Les plus hautes autorités du Niger au premier rang desquelles le président de la République et le Premier ministre, a notifié le gouverneur de Dosso, n’ont jamais ménagé ni leur temps, ni les moyens pour soutenir toute initiative tendant à unir et rassembler les Nigériens. A l’issue de ces compétitions, il n’y aura ni vainqueur ni vaincu, mais une victoire de la région de Dosso a indiqué M. Albachir Abouacar qui a exhorté les arbitres, la table technique et les anciens lutteurs à faire preuve d’impartialité, les lutteurs à faire prévaloir le fair-play et les supporteurs à développer l’esprit sportif. Le gouverneur de Dosso a félicité et remercié le groupe Dosso-Mazada et tous les ressortissants de Dosso qui ont contribué à l’organisation du tournoi.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso